Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Oui

il barbiere di siviglia

Opéra Bastille - du 02 février au 04 mars 2016

il barbiere di siviglia

Opéra Gioacchino Rossini

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option

Offres personnelles sur ce spectacle

Opéra Bastille - du 02 février au 04 mars 2016

3h05 avec 1 entracte

Langue : Italien

À propos

En quelques mots :

"Pour aiguiser l’esprit de la plus dolente des femmes et la rendre rusée d’un seul coup, il suffit de l’enfermer à clé et l’affaire est faite."

- Il Barbiere di Siviglia, Acte I, scène 11


« Le Barbier est un des chefs-d’oeuvre du siècle. » Sous la plume de Berlioz, qui dans sa jeunesse fustigeait non seulement Rossini, mais surtout le « fanatisme qu’il excitait dans le monde fashionable de Paris », ce compliment « répété à satiété » – c’est lui-même qui l’écrit – n’en est que plus grand. « Étincelant », et de surcroît « si finement instrumenté » que les « dilettanti de Rome », mis en fureur par la « moindre innovation imprévue dans le style mélodique, dans l’harmonie, le rythme ou l’instrumentation voulurent assommer le jeune maestro », Il Barbiere di Siviglia n’a plus quitté l’affiche depuis sa création mouvementée, le 16 février 1816.

C’est que, transcendant l’esprit de la comédie de Beaumarchais comme le genre buffa, le compositeur y réalise la rencontre entre l’absurde et un certain réalisme satirique, grâce à une musique dont le rythme et la virtuosité inscrivent les effets comiques dans une dramaturgie continue. Les personnages, et Rosina en premier lieu, y gagnent une vérité inédite, rompant avec les archétypes alors de mise.

Le spectacle tourbillonnant de Damiano Michieletto épouse ce mouvement perpétuel et emporte dans son sillon le couple en or formé par Lawrence Brownlee et Pretty Yende.

Représentations

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Audios

Podcast | Le Barbier de Séville - Gioachino Rossini

Autour de l'œuvre

Mécènes et partenaires