Rencontres

Ô verbe, toi qui me manques !

Entretien avec Romeo Castellucci — Par Felipe Sanguinetti

Pour comprendre Moses und Aron, Romeo Castellucci est parti des derniers mots prononcés par le personnage de Moses, impuissant à convaincre le peuple d’Israël : « Ô verbe, verbe, toi qui me manques ! » Le metteur en scène nous livre ses réflexions sur cette œuvre capitale du XXe siècle.


Felipe Sanguinetti est réalisateur et photographe. Après avoir assisté Mario Testino, il a collaboré à l'opéra avec le metteur en scène Robert Carsen (Rinaldo, Iphigénie en Tauride, Don Giovanni, Falstaff, Platée). Il a également travaillé pour le magazine Vogue, pour le site Nowness, ainsi que pour les marques Hermès, Chanel, Elie Saab, Clarins...

Votre lecture: Ô verbe, toi qui me manques !