FR EN

Michael Spyres
Ténor

© Marco Borrelli / OnP

Né dans le Missouri dans une famille de musiciens, Michael Spyres voit sa carrière prendre un essor international en 2008 lorsqu’il interprète le rôle-titre d’Otello de Rossini au Festival de Wildbald. Il entre dans la troupe du Deutsche Oper de Berlin où il fait ses débuts dans le rôle de Tamino (La Flûte enchantée). Il est depuis invité sur les grandes scènes lyriques internationales : Scala de Milan (Belfiore du Voyage à Reims, Rodrigo de La Donna del lago), Festival de Salzbourg (Betulia liberata), Royal Opera House de Londres (La Donna del lago, Mitridate, re di Ponto), Gran Teatre del Liceu de Barcelone (Les Contes d’Hoffmann), Lyric Opera de Chicago (La Veuve joyeuse, La Chauve-souris), La Monnaie de Bruxelles (Arnold de Guillaume Tell), Opéra national d’Amsterdam (Libenskof du Voyage à Reims), Semperoper de Dresde (Giannetto de La Gazza ladra), Théâtre des Champs-Elysées (le rôle-titre de Mitridate, re di Ponto, Pirro d’Ermione), Carnegie Hall de New York (Beatrice di Tenda, Missa Solemnis), Gewandhaus de Leipzig (Lobgesang de Mendelssohn), Bunka Kaikan Hall de Tokyo (La Damnation de Faust), Festival d’Aix-en-Provence (Il Trionfo del tempo e del disinganno), Festival Rossini de Pesaro (Ciro in Babilonia, La Donna del lago, le rôle-titre d’Aureliano in Palmira), Proms de Londres (Missa Solemnis, La Damnation de Faust), Opéra de Zurich (Orlando paladino), Opéra de Francfort ((L’Africaine de Meyerbeer), Gran Teatre del Liceu de Barcelone (La Favorite). Il fait ses débuts dans les rôles d’Enée (Les Troyens) à Strasbourg (enregistrement Erato), Don José (Carmen) au Théâtre des Champs-Elysées, Florestan (Fidelio) en concert avec l’Orchestre de Chambre de Bâle, Gualtiero (Le Pirate) au Grand Théâtre de Genève, Chapelou (Le Postillon de Longjumeau) à l’Opéra Comique, Pollione (Norma) à Zurich et dans le rôle-titre de Benvenuto Cellini au Festival Berlioz et à l’Opéra de Versailles. Il fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans La Clémence de Titus, au Bayerische Staatsoper de Munich dans Les Contes d’Hoffmann, au Staatsoper de Vienne dans La Cenerentola, au Theater an der Wien dans La Vestale de Spontini. Parmi ses nombreux enregistrements, signalons un album solo, A Fool for Love (Delos).

La Damnation de Faust pour ses débuts au Metropolitan Opera de New York, Arnold (Guillaume Tell) au Bayerische Staatsoper de Munich, Edgardo (Lucia di Lammermoor) au Staatsoper de Vienne.    

À retrouver dans