FR EN

Eve-Maud Hubeaux
Mezzo-soprano

Artiste de la saison 19/20

De nationalité franco-suisse, Eve-Maud Hubeaux s’est formée à l’Institut de musique Jaques Dalcroze puis au Conservatoire de Lausanne. Parmi les très nombreuses récompenses qui lui ont été décernées, elle a été révélation classique de l’ADAMI 2012, deuxième prix au Concours Belvédère 2013 et premier prix et prix pour le plus jeune candidat au Concours de chant international Renata Tebaldi 2013. Après avoir débuté à l’Opéra de Lausanne, elle est engagée par l’Opéra Studio du Rhin. Elle fait ses débuts à l’Opéra de Francfort dans le rôle de Waltraute (La Walkyrie) et au Festival d'Aix-en-Provence dans L’Enfant et les sortilèges (la Mère, la Tasse chinoise et la Libellule). Elle se produit à l'Opéra national du Rhin (Troisième Dame de La Flûte enchantée, Mary du Vaisseau fantôme, Pauline de La Dame de pique) ; à l'Opéra de Lausanne (Frau Reich des Joyeuses Commères de Windsor d’Otto Nicolai) ; à La Monnaie de Bruxelles (Oberpriesterin dans la création de Penthesilea de Pascal Dusapin, Ursule de Béatrice et Bénédict) ; à l'Opéra de Klagenfurt (le rôle-titre de Carmen) ; à l'Opéra de Bâle (Brigitta de La Ville morte et la Nourrice d’Ariane et Barbe-Bleue) ; à l'Opéra de Lyon (Mary, Andromaca d’Ermione de Rossini, Brangäne de Tristan et Isolde), à l’Opéra national de Paris (Annina du Chevalier à la rose, Margret de Wozzeck, Thibault de Don Carlos) ; à l’Opéra Comique et à l’Opéra Royal de Versailles (Dame Ragonde du Comte Ory). En 2018, elle interprète la Princesse Eboli de Don Carlos à l’Opéra national de Lyon, puis Baba-la-Turque de The Rake’s Progess à Bâle, Scozzone (Ascanio de Saint-Saëns) au Théâtre des Nations à Genève, Rinaldo (Armida) avec l’Orchestre de chambre de Bâle et Christophe Rousset. Elle fait ses débuts dans les rôles de Leonor de Guzman (La Favorite) et la Reine Gertrude (Hamlet) au Gran Teatre del Liceu de Barcelone puis chante Brangäne à La Monnaie et la Reine Gertrude pour ses débuts au Deutsche Oper de Berlin. Elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg cet été dans le rôle de la Sphinge d’Œdipe d’Enescu.

Projets :
Agrippina (Nerone) et Giulio Cesare (Cornelia) de Haendel et le rôle-titre d’Isis de Lully avec les Talens Lyriques et Christophe Rousset, Le Comte Ory (Isolier) à l’Opéra de Toulon, La Carmélite de Reynaldo Hahn (la Reine et la Sorcière) au Palazzetto Bru Zane.

À retrouver dans