platée

Jean-Philippe Rameau

Palais Garnier - du 07 septembre au 08 octobre 2015

Platée

Comédie lyrique (ballet bouffon) en un prologue et trois actes (1745)

Musique
Jean-Philippe Rameau
Livret
Adrien-Joseph Le Valois d'Orville
Direction musicale
Marc Minkowski
Mise en scène
Laurent Pelly
Thespis
Frédéric Antoun
Un satyre, Cithéron
Alexandre Duhamel
Momus
Florian Sempey
Thalie, la folie
Julie Fuchs
L'amour, Clarine
Armelle Khourdoïan
Platée
Philippe Talbot
Jupiter
François Lis
Mercure
Julien Behr
Junon
Aurélia Legay
Décors
Chantal Thomas
Costumes
Laurent Pelly
Lumières
Joël Adam
Chorégraphie
Laura Scozzi
Dramaturgie
Agathe Mélinand
Chef des Choeurs
Nicholas Jenkins

Choeur et Orchestre des Musiciens du Louvre-Grenoble
Coproduction avec le Grand Théâtre de Genève, l’Opéra national de Bordeaux,
L’Opéra national de Montpellier, le Théâtre de Caen et l’Opéra de Flandre

Surtitrage en français et en anglais

En direct sur France Musique le 3 octobre

Podcast


En partenariat avec France Musique

à propos


"Faisons d’une image funèbre une allégresse par mes chants."

- Platée, Acte II, scène 5

De quoi Platée est-elle le nom ? L’ambiguïté subsiste, non seulement sur le genre – tantôt ballet bouffon, unique en son genre, justement, tantôt comédie-ballet, désignation plus neutre, et partant moins suggestive –, mais aussi quant à la créature éponyme, « Nymphe » régnant sur « un humide empire » ou « Naïade ridicule », que Rameau fait chanter dans une tessiture de haute-contre, apanage des jeunes premiers héroïques et tendres. Car à l’occasion du mariage du Dauphin Louis, fils de Louis XV, et de l’infante Maria Teresa d’Espagne, réputée disgracieuse, le compositeur se moque.
De cette cour, peut-être, qui se prend pour l’Olympe. De la tragédie lyrique, où ses audaces divisent l’auditoire entre Anciens – les « lullystes » – et Modernes – les « rameauneurs ».
Ou encore de lui-même, si peu préoccupé de sa propre gloire, comme le rapporte Guy de Chabanon, son premier biographe, qu’elle « paraissait même quelquefois l’importuner », et pourtant prompt à rétorquer aux piques assassines de ses plus fervents détracteurs. Dès lors, son coup de génie n’est-il pas de démontrer, sous les traits de la Folie, que nul autre que lui, artiste et théoricien, n’eût été en mesure de « parvenir au chef-d’oeuvre de l’harmonie » ? Classique du répertoire de l’Opéra de Paris, la production signée Marc Minkowski et Laurent Pelly revient à l’affiche avec une distribution entièrement renouvelée.

Galerie
L M M J V S D
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
L M M J V S D
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311

Offres Spectateurs

  • Pass' Opéra

    Votre nouvelle carte de réduction ! Seul ou à deux, bénéficiez dès l’achat de votre Pass de 20% de réduction sur une sélection de représentations.

    En savoir plus
  • Les rendez-vous du mercredi

    Des offres limitées certains mercredis du mois, à midi

    En savoir plus
  • Pass’ Académie

    Pour ne rien manquer de la riche programmation de l’Académie, l’Opéra national de Paris vous propose deux formules de Pass' Académie.

    En savoir plus
La claque

La claque Loren Denis

Voir le film