Julien Behr
Ténor

Artiste de la saison 21/22
© Rudy Waks

Né à Lyon, Julien Behr est nommé « Révélation artiste lyrique » de l'ADAMI en 2009, année où il fait ses débuts au Festival d'Aix-en-Provence dans le rôle d'Orphée (Orphée aux Enfers). Il interprète Tamino (La Flûte enchantée) à Saint-Gall en Suisse, à l’Opéra de Rouen, au Grand Théâtre de Bordeaux et pour ses débuts à l’Opéra national de Paris, Ferrando (Così fan tutte) à Nancy, Arbace (Idomeneo) au Mozartwoche de Salzbourg et au Theater an der Wien, le rôle-titre d’Abu Hassan de Weber à Besançon, Acis (Acis et Galatée) au Festival d’Aix-en-Provence et au Teatro La Fenice de Venise, Gonzalve (L'Heure espagnole) au Barbican Center de Londres, Camille de Rosillon (La Veuve joyeuse) à Avignon, Antonin (Ciboulette) à l'Opéra Comique, le Pilote (Le Vaisseau fantôme) à l’Opéra Royal de Versailles, Mercure (Platée) à l’Opéra national de Paris, Don Ottavio (Don Giovanni) à l’Opéra de Cologne, au Théâtre des Champs-Elysées, à l’Opéra national de Lorraine, au Grand Théâtre de Luxembourg et à l’Opéra national de Lyon, Admète (Alceste ) à l’Opéra de Lyon, Fenton (Falstaff) à l’Opéra de Flandre, Edgardo (Lucia di Lammermoor) à l’Opéra de Bordeaux et chante Don Ottavio. Plus récemment, il interprète Jaquino (Fidelio) à la Philharmonie de Luxembourg, Laerte (Hamlet) à l'Opéra Comique, à Angers-Rennes et Nantes, Tom Rakewell (The Rake’s Progress) à l’Opéra de Nice, Gonzalve en tournée avec l’Orchestre Les Siècles, Tamino et le Prince Philippe (Yvonne, princesse de Bourgogne) à l’Opéra national de Paris, Belmonte (L’Enlèvement au sérail) au Grand Théâtre de Genève. Il a participé aux créations de Quai Ouest de Régis Campo à l’Opéra du Rhin et de Bérénice de Michael Jarrell à l’Opéra national de Paris. Julien Behr est parrain en France de l'association « El Sistema », qui s'est donné pour mission d'aider les enfants en difficulté par une pratique musicale intensive. a

À retrouver dans

Haut de Page