Julien Behr Ténor
Artiste de la saison 23/24

© Edouard Brane / OnP

Biographie

Diplômé d’un master en droit des affaires à l’Université Lyon III, Julien Behr entre au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon en 2005. Il en sort muni d’un Premier prix cinq ans plus tard. Il est nommé en 2009 « Révélation artiste lyrique de l’année » par l’ADAMI et fait ses débuts sur scène au Festival d’Aix-en-Provence dans le rôle-titre d’Orphée aux Enfers

Il est très vite invité dans de nombreuses maisons d’opéra en France et à l’étranger. Ce sont les rôles mozartiens qui lui ont permis ses premiers engagements : Tamino (La Flûte Enchantée), Ottavio (Don Giovanni), Ferrando (Così fan tutte), Belmonte (L’Enlèvement au sérail) et Arbace (Idomeneo). 

Julien Behr a ensuite exploré d’autres répertoires, comme le bel canto avec le rôle d’Edgardo (Lucia di Lammermoor) et celui d’Ernesto (Don Pasquale). Il a également chanté Admète (Alceste), Pelléas (Pelléas et Mélisande), Fenton (Falstaff), Laërte (Hamlet) ou encore Tom Rakewell (The Rake’s Progress).

Plus récemment, en 2021, il a fait ses débuts dans le rôle d’Alfredo (La Traviata) à l’Opéra de Turin. Il s’apprête à reprendre Tamino cette saison au Gran Teatre del Liceu de Barcelone et à participer à la création de Shirine (Thierry Escaich) à l’Opéra national de Lyon. 

Nommé en 2013 dans la catégorie « Révélation artiste lyrique » aux Victoires de la Musique, il participe régulièrement à différentes émissions de télévision. Il se prête volontiers à cet exercice qui lui donne l’occasion de partager l’opéra avec le plus grand nombre. En 2018, il a sorti son premier disque solo, Confidence, avec l’Orchestre de l’Opéra national de Lyon dirigé par Pierre Bleuse.

À l’Opéra national de Paris : La Flûte enchantée (Tamino), 2015, 2019 ; Platée (Mercure), 2015 ; Bérénice (Arsace), 2018 ; Yvonne, princesse de Bourgogne (le Prince Philippe), 2020 ; Iphigénie en Tauride (Pylade), 2021

À l’affiche

  • Opéra Bastille
  • du 15 juin au 11 juillet 2024
Réserver

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page