FR EN

Florian Sempey
Baryton

Artiste de la saison 19/20

Parallèlement à ses études pianistiques, Florian Sempey débute sa formation de chant lyrique dans la classe de Françoise Detchnenique au Conservatoire de Libourne. Il intègre en 2007 le Conservatoire national de Bordeaux dans la classe de Maryse Castets et remporte l’année suivante le Premier prix Opéra ainsi que le Prix du public du concours de chant des Amis du Grand Théâtre - Opéra national de Bordeaux. Il fait à 21 ans ses débuts sur la scène de l’Opéra national de Bordeaux dans le rôle de Papageno et y revient ensuite régulièrement. En 2010, il intègre pour deux ans l’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris et apparaît les saisons suivantes dans de nombreuses productions. Le prix Carpeaux de l’Opéra de Paris lui est décerné en 2012. En 2013, il est nommé dans la catégorie « Révélation Artiste Lyrique » aux Victoires de la Musique classique.
Le rôle de Figaro du Barbier de Séville, qu’il a incarné sur les scènes de l’Opéra national de Paris, du Royal Opera House de Londres, du Festival Rossini de Pesaro, de l’Opera de Rome, du Théâtre des Champs‑Élysées, de l’Opéra de Marseille, du Grand Théâtre du Luxembourg et des Chorégies d’Orange a marqué sa jeune carrière. Il est invité à l’Opéra national de Paris (Papageno de La Flûte enchantée, Figaro, Malatesta de Don Pasquale, le Comte de Nevers des Huguenots, Dandini de La Cenerentola), au Royal Opera House de Londres (Schaunard de La Bohème et Papageno), à l’Opéra de Cologne et à l’Opéra d’Avignon (Enrico Ashton de Lucia di Lammermoor), à l’Opéra national d’Amsterdam (Valentin de Faust), au Deutsche Oper de Berlin (Alfonse XI de La Favorite), au Drottningholms Slottsteater en Suède et à l’Opéra royal de Versailles pour ses débuts dans le rôle du Comte des Noces de Figaro, à l’Opéra Comique (Dr Falke de La Chauve-souris), à l’Opéra de Marseille (Cecil de Maria Stuarda), à l’Opéra de Limoges (Dandini de La Cenerentola), à l’Opéra de Saint-Étienne (Duparquet de Ciboulette, le Chef touranien du Mage, Figaro), au Musikverein de Vienne (Lelio de Berlioz), à l’Opéra de Bordeaux (Enrico Ashton, Figaro). Il se produit aussi en concert dans un vaste répertoire (Mahler, Chausson, Puccini, Berlioz, Rameau, Vivaldi, etc.) ainsi qu’en récital avec le pianiste Antoine Palloc.

Projets :
Le rôle-titre d’Hamlet au Deutsche Oper de Berlin, Escamillo à l’Opéra de Lille, Bellone et Adario (Les Indes galantes) et Figaro à l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans