Vincent Pontet / OnP

Opéra

Les Noces de Figaro

Wolfgang Amadeus Mozart

Palais Garnier

du 23 novembre au 28 décembre 2022

3h25 avec 1 entracte

Les Noces de Figaro

Palais Garnier - du 23 novembre au 28 décembre 2022

Synopsis

Les Noces de Figaro compte parmi les opéras les plus emblématiques du répertoire. Brahms en parlait comme d’un « miracle » et la plainte de la Comtesse résonne encore aujourd’hui comme une des pages musicales les plus déchirantes. C’est en reprenant la comédie de Beaumarchais qui fut à l’origine d’un scandale dans la société parisienne, que Mozart et son librettiste Da Ponte entamèrent leur première collaboration. La pièce avait été interdite par Joseph II en 1785 au Théâtre de Vienne. Est‑ce parce qu’elle exposait trop sur le devant de la scène les contradictions d’un régime déjà vacillant, prêt à sombrer avec la Révolution française ? Netia Jones conserve l’essence même de la pièce de Beaumarchais en questionnant avec humour mais non sans espièglerie les rapports humains, dans une production qui vient confondre réalité et fiction au point de se demander, comme le Comte : « Jouons‑nous une comédie ? »

Durée : 3h25 avec 1 entracte

Langue : Italien

Surtitrage : Français / Anglais

  • Ouverture

  • Première partie 95 min

  • Entracte 35 min

  • Deuxième partie 75 min

  • Fin

Voir les actes et les personnages

PERSONNAGES

Le Comte : Séducteur de Suzanne et jaloux de sa femme

La Comtesse : Épouse du Comte, tourmentée par les tromperies de son mari
Suzanne : Camériste de la Comtesse, fiancée de Figaro, complice de Chérubin
Figaro : Valet du Comte, fiancé de Suzanne
Chérubin : Page du Comte, jeune homme candide amoureux de la Comtesse
Marceline : Gouvernante de la maison
Bartholo : Médecin de Séville
Don Basile : Maître de musique
Don Curzio : Juge
Barberine : Fille du jardinier et cousine de Suzanne.
Antonio : Jardinier du Comte et oncle de Suzanne

Acte I
Au Palazzo Aguas Frescas. Figaro, valet du Comte Almaviva, est sur le point d’épouser Suzanne, camériste de la Comtesse. Mais alors que la fête se prépare, des obstacles surgissent, des intrigues se trament. Le Comte, époux volage, cherche à séduire Suzanne et songe à rétablir certain droit du seigneur sur les jeunes mariées ; il mène son intrigue aidé par le peu scrupuleux Basile, le maître de musique. D’autre part, Marceline, « femme de charge au château », a prêté de l’argent à Figaro contre une promesse de mariage ; soutenue par la vieille rancoeur du docteur Bartholo à l’égard du valet, elle entend faire valoir ses droits. Chérubin, le page, vif, espiègle, amoureux de toutes les femmes et surtout de la Comtesse, sa « belle marraine », est chassé du château par le Comte qui l’a surpris chez Barberine, la fille du jardinier ; il vient supplier Suzanne d’intercéder pour lui auprès de la Comtesse. Mais voici le Comte qui cherche à obtenir de Suzanne un rendez-vous. À son approche, le page se dissimule derrière un fauteuil. L’arrivée de Basile oblige Almaviva à se cacher à son tour ; mais il bondit en entendant Basile faire allusion à la passion de Chérubin pour la Comtesse. Le page est bientôt découvert ; le Comte lui donne un brevet d’officier avec ordre de partir sans délai pour rejoindre son régiment.

Acte II
La Comtesse, délaissée par son époux, soutient les intrigues de Figaro et Suzanne pour faire aboutir au plus tôt leur mariage et en même temps confondre Almaviva : il s’agit d’abord, au moyen d’une lettre anonyme, d’inquiéter le Comte sur la conduite de sa femme ; puis d’envoyer le page déguisé en fille au rendez-vous proposé à la camériste. Dans la chambre de la Comtesse, Chérubin vient se travestir, et d’abord chante sa « romance ». Badinage interrompu par l’arrivée du Comte, jaloux, alerté par le billet. Le page se sauve par la fenêtre. Le Comte, fou de rage, entre chez sa femme ; mais au lieu d’un homme, il y découvre Suzanne. Tout irait bien si Antonio, le jardinier, n’avait vu Chérubin sauter par la fenêtre sur ses plates-bandes. Le Comte se sent berné. Marceline, qui arrive à ce moment avec Bartholo et Basile, lui fournit l’occasion de se venger ; il promet de faire respecter le contrat : Figaro épousera Marceline.

Acte III
Suzanne feint d’accepter le rendez-vous du Comte, mais manifeste trop haut sa joie de le duper. Il l’entend, se sent pris au piège ; blessé dans son amour et son orgueil, il jure plus que jamais de défendre Marceline. Voici justement le juge Don Curzio qui condamne Figaro à payer sa dette ou bien à épouser Marceline. Mais, coup de théâtre, on découvre que Figaro n’est autre que le fils de Marceline et de Bartholo. Pendant ce temps, la Comtesse, qui attend le retour de Suzanne, se laisse aller à la mélancolie. Suzanne revient. Elle écrit au Comte sous la dictée de la Comtesse pour préciser le lieu et l’heure du rendez‑vous : c’est la Comtesse elle-même qui s’y rendra, dans les vêtements de sa camériste. Aux jeunes filles venues offrir des fleurs à la Comtesse s’est mêlé Chérubin, déguisé. Il est démasqué. Mais la colère du Comte est étouffée par l’arrivée joyeuse du cortège nuptial pour la cérémonie : pendant les festivités, Suzanne remet au Comte le billet dicté par la Comtesse.

Acte IV
Barberine informe Figaro, qui ignore la supercherie, de la rencontre entre le Comte et Suzanne. Inquiet, le valet se cache à l’approche de la Comtesse et de Suzanne (qui ont échangé leurs vêtements). Il observe, écoute. Les déguisements et l’obscurité créent une série de quiproquos. Propos, soufflets, baisers se trompent de destinataire. Chérubin prend la Comtesse pour Suzanne ; puis c’est au tour du Comte de faire la déclaration tant attendue à la fausse camériste, tandis que Figaro se jette aux pieds de la fausse Comtesse. Figaro et Suzanne sont aperçus par le Comte, qui se croit trompé et, furieux, appelle ses gens. À sa grande confusion, il découvre que c’est en réalité à sa femme qu’il adressait ses serments amoureux. Tous se reconnaissent et le pardon de la vraie Comtesse met fin au trouble et à l’émoi de cette « folle journée ».

Artistes

Opera buffa en quatre actes

D’après Pierre Augustin Caron de Beaumarchais Le Mariage de Figaro

Équipe artistique

Distribution

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Galerie médias

  • L’intendant, la cantatrice et l’habilleuse

    L’intendant, la cantatrice et l’habilleuse

    Lire la vidéo

  • Podcast Les Noces de Figaro

    Podcast Les Noces de Figaro

    Écouter le podcast

  • « Je me sens très proche de Susanna dans Les Noces de Figaro »

    « Je me sens très proche de Susanna dans Les Noces de Figaro »

    Lire la vidéo

  • Dessine-moi Les Noces de Figaro

    Dessine-moi Les Noces de Figaro

    Lire la vidéo

  • Un théâtre dans le théâtre

    Un théâtre dans le théâtre

    Lire la vidéo

  • La magie de Mozart

    La magie de Mozart

    Lire la vidéo

© Charles Duprat / OnP

L’intendant, la cantatrice et l’habilleuse

Lire la vidéo

Entretien avec Gerald Finley au sujet du Comte des Noces de Figaro

9:53 min

L’intendant, la cantatrice et l’habilleuse

Par Marion Mirande

En 2003, dans la production de Giorgio Strehler des Noces de Figaro, le baryton-basse canadien incarnait le rôle-titre et, pour une unique représentation, le comte Almaviva. C’est le costume ce dernier qu’il endosse aujourd’hui dans cette folle journée dont l’essence théâtrale et proto-féministe est soulignée par la mise en scène de Netia Jones.

© Vincent Pontet / OnP

Podcast Les Noces de Figaro

Écouter le podcast

"Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris" - en partenariat avec France Musique

Podcast Les Noces de Figaro

Par Charlotte Landru-Chandès

Avec « Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris », nous vous proposons des incursions originales dans la programmation de la saison à la faveur d’émissions produites par France Musique et l’Opéra national de Paris. Pour chacune des productions d’opéra et de ballet, Charlotte Landru-Chandès pour le lyrique et Jean-Baptiste Urbain pour la danse, vous introduisent, avant votre passage dans nos théâtres, aux œuvres et aux artistes que vous allez découvrir.    

« Je me sens très proche de Susanna dans Les Noces de Figaro »

Lire la vidéo

Entretien avec Jeanine De Bique

01 min

« Je me sens très proche de Susanna dans Les Noces de Figaro »

Par Isabelle Stibbe

Pour sa première Susanna au Palais Garnier dans Les Noces de Figaro de Mozart, la soprano Jeanine De Bique évoque son rôle et la mise en scène de Netia Jones.

Dessine-moi Les Noces de Figaro

Lire la vidéo

Une minute pour comprendre l’intrigue

1:45 min

Dessine-moi Les Noces de Figaro

Par Octave

Les Noces de Figaro compte parmi les opéras les plus emblématiques du répertoire. Brahms en parlait comme d’un « miracle » et la plainte de la Comtesse résonne encore aujourd’hui comme une des pages musicales les plus déchirantes. En reprenant la comédie de Beaumarchais qui fut à l’origine d’un scandale qui mit en émoi toute la société parisienne, Mozart et Da Ponte s’assuraient leur réussite. La pièce avait même été interdite par Joseph II en 1785 au Théâtre de Vienne. Devait-elle trop exposer sur le devant de la scène les contradictions d’un régime déjà vacillant, prêt à sombrer avec la Révolution française ? La nouvelle production de Netia Jones conserve l’essence même de la pièce de Beaumarchais en questionnant avec humour mais non sans espièglerie les rapports humains, dans une production qui vient confondre réalité et fiction au point de se demander, comme le Comte : « Jouons‑nous une comédie ? »


© Vincent Pontet / OnP

Un théâtre dans le théâtre

Lire la vidéo

Entretien avec Netia Jones et Alexander Neef au sujet des Noces de Figaro

6:27 min

Un théâtre dans le théâtre

Par Coline Delreux

En 2022, invitée pour la première fois à l’Opéra national de Paris, la metteuse en scène Netia Jones proposait une nouvelle production des Noces de Figaro. Alexander Neef et Netia Jones reviennent sur le choix de la metteuse en scène de transposer l’action de ce classique du répertoire dans un théâtre, de nos jours. Une façon de nous tendre un miroir et de questionner, entre autres, la place des femmes, les structures sociales et hiérarchiques à l’œuvre dans la pièce de Beaumarchais et qui persistent encore de nos jours.  

La magie de Mozart

Lire la vidéo

Entretien avec Gustavo Dudamel

5:34 min

La magie de Mozart

Par Marion Mirande

En ce début d’année 2022, Gustavo Dudamel dirige la nouvelle production des Noces de Figaro, mise en scène par Netia Jones au Palais Garnier. Il revient sur la structure, la palette orchestrale, le rapport entre musique et paroles, et l’apparente simplicité de cette œuvre, d’une beauté absolue. Première collaboration entre Mozart et son librettiste Da Ponte, Les Noces de Figaro demeure pour le Directeur musical « l’une des œuvres les plus géniales et parfaites qui soient ».    

Playlist

  • [EXTRAIT] LE NOZZE DI FIGARO - Cinque… Dieci… Venti… (Luca Pisaroni, Jeanine De Bique)
  • [EXTRAIT] LE NOZZE DI FIGARO - Voi che sapete (Rachel Frenkel)
  • [EXTRAIT] LE NOZZE DI FIGARO - Deh vieni, non tardar (Jeanine De Bique)
  • [EXTRAIT] LE NOZZE DI FIGARO - Dove sono i bei momenti (Miah Persson)
  • [INTERVIEW] Netia Jones and Alexander Neef about THE MARRIAGE OF FIGARO
  • Les Noces de Figaro (saison 22/23)- Ilanah Lobel-Torres

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23) - James Creswell

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23) - Jeanine De Bique

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23)- Luca Pisaroni

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23)- Miah Persson

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23)- Miah Persson

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23)- Luca Pisaroni, Jeanine De Bique

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23) - Gerald Finley, Jeanine De Bique

  • Les Noces de Figaro (saison 22/23) - Gerald Finley, Miah Persson

Accès et services

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place
  • Vestiaires

    Des vestiaires gratuits sont à votre disposition à l’Opéra Bastille et au Palais Garnier. La liste exhaustive des objets non-admis est disponible ici.

  • Bars

    La réservation de boissons et restauration légère pour l’entracte est possible en précommande en ligne jusqu’à 24h à l'avance ou auprès des bars avant le début de la représentation.

  • Restaurant

    CoCo est ouvert tous les jours de 12h à 02h. Plus d'informations sur coco-paris.com ou au +33 1 42 68 86 80 (réservations).

  • Boutiques

    Divers ouvrages et accessoires sont disponibles dans nos boutiques : Boutique en ligne et librairie-boutique du Palais Garnier.

    EN SAVOIR PLUS.

  • Places de dernière minute

    Des places à 10€ en visibilité réduite et des tarifs réduits préférentiels sont disponibles.

    EN SAVOIR PLUS.

  • Parking

    Le parking Q-Park Edouard VII est à votre disposition. Il se situe Rue Bruno Coquatrix, 75009 Paris (face au 23 Rue de Caumartin). 

    RÉSERVER VOTRE PLACE.

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place
  • Vestiaires

    Des vestiaires gratuits sont à votre disposition à l’Opéra Bastille et au Palais Garnier. La liste exhaustive des objets non-admis est disponible ici.

  • Bars

    La réservation de boissons et restauration légère pour l’entracte est possible en précommande en ligne jusqu’à 24h à l'avance ou auprès des bars avant le début de la représentation.

  • Restaurant

    CoCo est ouvert tous les jours de 12h à 02h. Plus d'informations sur coco-paris.com ou au +33 1 42 68 86 80 (réservations).

  • Boutiques

    Divers ouvrages et accessoires sont disponibles dans nos boutiques : Boutique en ligne et librairie-boutique du Palais Garnier.

    EN SAVOIR PLUS.

  • Places de dernière minute

    Des places à 10€ en visibilité réduite et des tarifs réduits préférentiels sont disponibles.

    EN SAVOIR PLUS.

  • Parking

    Le parking Q-Park Edouard VII est à votre disposition. Il se situe Rue Bruno Coquatrix, 75009 Paris (face au 23 Rue de Caumartin). 

    RÉSERVER VOTRE PLACE.

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Découvrez l’opéra et le ballet autrement

QR code

Initiez-vous à l’opéra et à la danse à la croisée des autres arts sur un ton léger et décalé avec aria. Scannez le QR code pour accéder aux quiz et blindtest sur votre mobile.

opera logo

2 min

Les Noces de Figaro

5 questions sur Les Noces de Figaro

Jouer

Mécènes et partenaires

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page