FR EN

Luca Pisaroni
Baryton-basse

© Catherine Pisaroni

Né en Italie, le baryton-basse Luca Pisaroni s’est affirmé comme l’un des chanteurs les plus charismatiques et polyvalents de sa génération. Depuis ses débuts à l’âge de 26 ans avec le Philharmonique de Vienne au Festival de Salzbourg, Luca Pisaroni a continué de s’affirmer dans les salles de concerts et festivals les plus prestigieux au monde.
Luca Pisaroni a commencé la saison 2016/17 avec le rôle de Leporello (Don Giovanni de Mozart), suivi par ses débuts dans le rôle de Méphistophélès (Faust de Gounod) à l’Opéra de Houston. Il interprète également le Comte Rodolfo dans La Somnambule de Bellini et Méphistophélès au Staatsoper de Vienne. Il fait par ailleurs son retour sur la scène du Metropolitan Opera de New York dans le rôle de Giorgio (Les Puritains de Bellini), dirigé par Maurizio Benini, et fait ensuite ses débuts très attendus à la Scala de Milan dans le rôle de Leporello (Don Giovanni de Mozart), sous la baguette de Paavo Järvi.
Cette même saison, Luca Pisaroni se produit en concert dans le Stabat Mater de Rossini au Musikverein de Vienne, Le Messie de Haendel avec les Violons du Roy, Missa solemnis de Beethoven pour l’inauguration de l’Elbphilharmonie, les airs de concert de Mozart et les mélodies orchestrées de Schubert avec les Wiener Virtuosen et le Stuttgarter Philharmoniker, la Messe en si mineur avec le Gewandhausorchester et Roméo et Juliette de Berlioz avec le San Francisco Symphony dirigé par Michael Tilson Thomas. Luca Pisaroni se produit également dans une série de récitals accompagné par le pianiste Maciej Pikulski, dans plusieurs villes d’Europe, dont Londres au Wigmore Hall et Madrid au Teatro de la Zarzuela. Il chante enfin aux côtés de Thomas Hampson dans plusieurs concerts du programme « No Tenors Allowed » à Lisbonne, Istanbul, Vienne et Leipzig (Open Air-Bühne im Rosental).

Luca Pisaroni a enregistré pour les plus grands labels, et sa discographie comprend notamment Don Giovanni et Rinaldo de Haendel au Festival de Glyndebourne; Les Noces de Figaro avec l’Opéra national de Paris ; Così fan tutte, Don Giovanni et Les Noces de Figaro enregistrés au Festival de Salzbourg, et une captation de Don Giovanni avec le Mahler Chamber Orchestra et Yannick Nézet-Séguin. Citons également Simon Boccanegra de Verdi, et, plus récemment, le rôle-titre des Noces de Figaro avec le Chamber Orchestra of Europe et Yannick Nézet-Séguin.

À retrouver dans