Luca Pisaroni Baryton-basse

© Catherine Pisaroni

Biographie

Né au Venezuela, Luca Pisaroni grandit en Italie. Depuis ses débuts dans Don Giovanni (Masetto) au Festival de Salzbourg en 2002, il se produit sur les grandes scènes lyriques internationales. 

Il interprète Figaro et le Comte (Les Noces de Figaro) au Metropolitan Opera de New York, au Festival de Salzbourg, à l’Opéra national de Paris, au Staatsoper de Vienne, au Bayerische Staatsoper de Munich, Leporello (Don Giovanni) au Teatro Real de Madrid, à l’Opéra national de Paris, au Metropolitan Opera de New York, au Festival de Glyndebourne, au Staatsoper Unter den Linden de Berlin, à La Scala de Milan, Achilla (Giulio Cesare) à La Monnaie de Bruxelles, Argante (Rinaldo) au Lyric Opera de Chicago, le rôle-titre de Maometto II à Toronto, Énée (Didon et Énée) aux Wiener Festwochen, le Comte Rodolfo (La Somnambule) et Mustafa (L’Italienne à Alger) au Staatsoper de Vienne, Pizarro (Fidelio) à La Scala de Milan. 

Il a fait ses débuts dans le rôle de Golaud (Pelléas et Mélisande) à l’Opéra national de Paris en 2017, les quatre rôles diaboliques des Contes d’Hoffmann au Festival de Baden-Baden en 2018, le rôle-titre de Don Giovanni au Metropolitan Opera de New York, Escamillo de Carmen à Londres l’année suivante. 

Au cours de la saison 2019-2020, il chante dans Les Contes d’Hoffmann à Vienne, Les Noces de Figaro et Così fan tutte au Metropolitan Opera de New York, Don Giovanni (rôle-titre) à l’Opéra national de Paris et à l’Opéra de Zurich, Don Giovanni (Leporello) au Bayerische Staatsoper de Munich. 

En 2021 et 2022, il interprète Don Rodrigue dans Le Soulier de satin et Alidoro dans La Cenerentola à l’Opéra national de Paris, le Roi d’Écosse d’Ariodante au Théâtre Bolchoï de Moscou, les quatre rôles diaboliques au Staatsoper d’Hambourg, Henri VIII d’Anna Bolena à l’Opernhaus de Zurich, Guglielmo de Così fan tutte à Salzbourg, Leporello au Staatsoper de Hambourg et au War Memorial Opera House de San Francisco, le docteur Dulcamara de L’Élixir d’amour à Seattle. 

Il se produit régulièrement en concert (Requiem de Mozart, Symphonie n°9 de Beethoven).

À l’affiche

  • Palais Garnier
  • du 23 novembre au 28 décembre 2022
Découvrir
  • Palais Garnier
  • du 17 avril au 20 mai 2023
Réserver

Haut de Page