Franck Leguérinel
Baryton

Après des études au CNSM de Paris et à l’École d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris, Franck Leguérinel chante sur les scènes françaises les grands rôles mozartiens et belcantistes : Papageno (La Flûte enchantée), Figaro et le Comte (Les Noces de Figaro), Guglielmo (Così fan tutte), Mustafa (L’Italienne à Alger), Don Profondo (Le Voyage à Reims), Dandini (La Cenerentola), les rôles titre de Don Giovanni et Don Pasquale, Bartolo (Le Barbier de Séville), Raimbaud (Le Comte Ory), Dulcamara (L’Élixir d’amour). Il s’affirme également dans le répertoire français : Albert (Werther), Mercutio (Roméo et Juliette), le rôle-titre de Don Procopio, Clavaroche (Fortunio), Sulpice (La Fille du Régiment), Lescaut (Manon), Momus (Platée), le Vice-roi (La Périchole), Calchas (La Belle Hélène), Pietro (Les Brigands), le Baron (La Vie Parisienne). Il est invité fréquemment à l’Opéra national de Paris dans Carmen, La Bohème, Manon, L’Enfant et les sortilèges, Platée, Giulio Cesare, La Flûte enchantée (rôle de Papageno dans lequel il remporte un vif succès).
Il est aussi l’invité des Chorégies d’Orange, du Festival de Salzbourg, du Festival Haendel de Halle, de l’Opéra des Flandres, du Grand Théâtre de Genève et de l’Opéra de Montpellier. Plus récemment, il chante Don Alfonso (Così fan tutte) au Grand Théâtre de Tours, Don Geronio (Le Turc en Italie) à Luxembourg, Frank (La Chauve-souris) et l’Abbé Bridaine (Les Mousquetaires au couvent) à l’Opéra Comique, Jupiter (Orphée aux Enfers) à Nancy et Angers-Nantes Opera, Don Magnifico (La Cenerentola) à l’Opéra de Tours, Géronte (Le Médecin malgré lui) à l’Opéra de Genève, le Capitaine Badger (Monsieur Beaucaire) à la Maison de Radio France, le Roi de Bavière (Fantasio) à l’Opéra Comique.

Projets :
l’Abbé Bridaine (Les Mousquetaires au couvent) à l’Opéra d’Avignon, le Vizir (Marouf) à l’Opéra de Bordeaux et à l’Opéra Comique.

À retrouver dans