joyaux

George Balanchine

Palais Garnier - du 19 septembre au 12 octobre 2017

Photo © Sascha Weidner

Émeraudes

Musique
Gabriel Fauré

Rubis

Musique
Igor Stravinsky

Diamants

Musique
Piotr Ilyitch Tchaikovski
Direction musicale
Vello Pähn
Chorégraphie
George Balanchine
Costumes
Christian Lacroix
Lumières
Jennifer Tipton

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Orchestre Pasdeloup

Podcast


En partenariat avec France Musique

à propos


Je sais tout ce que l’on peut faire avec le pied d’une ballerine. J’en connais toutes les possibilités. Mais dans la tête d’une ballerine ?

- George Balanchine


Fervent admirateur des femmes, George Balanchine leur rend hommage dans Joyaux, inspiré des vitrines flamboyantes des bijouteries de la Cinquième Avenue de New York. Émeraudes, Rubis et Diamants se succèdent dans un triptyque savamment orchestré, célébrant les capitales des trois grandes écoles de danse : Paris, New York et Saint‑Pétersbourg. Pour compléter ce tableau lumineux et transformer le spectacle en fête, l’Opéra de Paris a fait appel à l’oeil du couturier Christian Lacroix. Artisan de la beauté, il était le plus à même de traduire le rêve de Balanchine dans la conception des décors et costumes.

Galerie
S’abonner
L M M J V S D
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
L M M J V S D
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345

Articles liés

Offres Spectateurs

  • Soirées - de 40 ans

    Soirées dédiées aux spectateurs âgés de moins de 40 ans, avec présentation des œuvres par un intervenant, animations spécifiques et un tarif réduit de 40 % sur toutes les catégories de places

    En savoir plus
  • Pass' Opéra

    Votre carte de réduction ! Seul ou à deux, bénéficiez dès l’achat de votre Pass de 20% de réduction sur une sélection de représentations.

    En savoir plus
  • Pass’ Académie

    Pour ne rien manquer de la riche programmation de l’Académie, l’Opéra national de Paris vous propose deux formules de Pass' Académie.

    En savoir plus
Les Indes galantes