Amandine Albisson
Étoile

Artiste de la saison 17/18Ballet de l’Opéra
© James Bort / OnP

À l’issue de la représentation d’Onéguine (John Cranko), où elle interprète le rôle de Tatiana, le 5 mars 2014, est nommée « Étoile ».

Elle a depuis ajoute à son répertoire : Le Palais de cristal, Violin Concerto, Diamants / Joyaux (Balanchine), le rôle‑titre de Giselle (d’après Coralli et Perrot), Herman Schmerman (Forsythe), le rôle-titre de Paquita (Lacotte d’après Mazilier et Petipa), Etudes (Lander), Garance dans Les Enfants du paradis (Martinez), Chloé dans Daphnis et Chloé (Millepied), Nikiya dans La Bayadère, Juliette dans Romeo et Juliette, Odette‑Odile dans Le Lac des cygnes (Noureev), Esmeralda dans Notre‑Dame de Paris (Petit), Dances at a Gathering, Other Dances, Les Variations Goldberg, En Sol (Robbins).

À l'Opéra de Paris

  • Psyché – rôle de Vénus

    Ratmansky - 2011

  • Opus 19 / The Dreamer

    Robbins - 2015

  • Polyphonia

    Wheeldon - 2015

  • La Nuit s’achève

    Millepied - 2016

  • Brahms-Schonberg Quartet

    Balanchine - 2016

  • Approximate Sonata

    Forsythe - nouvelle version 2016

  • Renaissance

    Bertaud - 2017

À retrouver dans

Biographie

1999
Entre à l’École de danse

2006
Est engagée dans le Corps de ballet

2009
« Coryphée ». Prix du Cercle Carpeaux. Est distribuée dans le rôle de La Nymphe dans L’Après-midi d’un faune (Vaslav Nijinski), ainsi que dans le Pas de deux des paysans dans Giselle (d’après Jean Coralli et Jules Perrot).

2010
« Sujet ». Danse Polymnie dans Apollon (George Balanchine), Rain (Anne Teresa De Keersmaeker), In the Middle Somewhat Elevated (William Forsythe), Suite en blanc (Serge Lifar), L’Hiver et l’une des deux Sœurs dans Cendrillon, La Reine des Dryades dans Don Quichotte (Rudolf Noureev), Vivette dans L’Arlésienne, La Bohémienne dans Le Loup (Roland Petit).

2013
Prix AROP de la Danse. Interprète le rôle-titre de La Sylphide (Pierre Lacotte d’après Philippe Taglioni), La Princesse Aurore dans La Belle au bois dormant (Rudolf Noureev), La Jeune fille dans Le Loup et La Plus belle fille du monde dans Le Rendez-vous (Roland Petit), Afternoon of a Faun (Jerome Robbins).

2014
« Première danseuse ».


Galerie

Etoile Amandine Albisson