Hugo Marchand
Étoile

Artiste de la saison 18/19Ballet de l’Opéra
© James Bort / OnP

À l’issue de la représentation de La Sylphide (Lacotte, d’après Taglioni) où il interprète le rôle de James, sur la scène Bunka Kaikan de Tokyo (Japon) le 3 mars 2017, est nommé « Étoile ».

Il a depuis ajoute à son répertoire : Oberon dans Le Songe d’une nuit d’été, La Valse, Emeraudes et Diamants / Joyaux, Agon (Balanchine), le rôle-titre d’Onéguine (Cranko) Herman Schmerman (Forsythe), Trois Gnossiennes (van Manen), Roméo dans Roméo et Juliette (Waltz).

À l'Opéra de Paris

  • Clear, Loud, Bright, Forward

    Millepied - 2015

  • La Nuit s’achève

    Millepied - 2016

  • Duo Concertant

    Balanchine - 2016

  • Blake Works I

    Forsythe - 2016

  • Renaissance

    Bertaud - 2017

À retrouver dans

Biographie

2007 :
Le Premier prix du CNR de Nantes lui ouvre les portes de l’École de danse de l’Opéra de Paris.

2011 :
Est engagé à 18 ans dans le Corps de ballet.

2014 :
« Coryphée ». Médaille de bronze au Concours international de danse de Varna.

2015 :
« Sujet ». Prix du Cercle Carpeaux. Prix AROP de la Danse. Nommé au Prix Benois de la Danse.

2016 :
« Premier danseur ». Danse Violin Concerto (Balanchine), Pas. / parts (Forsythe), Tar and Feathers, Symphonie de Psaumes (Kylian), James dans La Sylphide (Lacotte d’après Taglioni), Des Grieux dans L’Histoire de Manon (MacMillan), L’Anatomie de la sensation (McGregor), Le Pas de trois dans Le Lac des cygnes, Drosselmeyer / Le Prince dans Casse‑Noisette, Solor dans La Bayadère, Romeo dans Romeo et Juliette (Noureev), Les Variations Goldberg (Robbins, 2016).

Distinctions

Prix du Cercle Carpeaux (2015), Prix AROP de la Danse (2015), Benois de la Danse (Moscou, 2017).