Hugo Marchand
Étoile

Ballet de l’Opéra
© James Bort / OnP

À l’issue de la représentation de La Sylphide (Lacotte, d’après Taglioni) où il interprète le rôle de James, sur la scène Bunka Kaikan de Tokyo (Japon) le 3 mars 2017, est nommé « Étoile ».

2007 : Le Premier prix du CNR de Nantes lui ouvre les portes de l’École de danse de l’Opéra de Paris.

2011 : Est engagé à 18 ans dans le Corps de ballet.

2014 : « Coryphée ». Médaille de bronze au Concours international de danse de Varna.

2015 : « Sujet ». Prix du Cercle Carpeaux. Prix AROP de la Danse. Nommé au Prix Benois de la Danse.

2016 : « Premier danseur ».

2017 : Prix Benois de la Danse, catégorie « meilleur danseur ».

Danse Violin Concerto, (Balanchine), Pas. / parts (Forsythe), Tar and Feathers, Symphonie de Psaumes (Kylián), James / La Sylphide (Lacotte d’après Taglioni), Des Grieux / L’Histoire de Manon (MacMillan), L’Anatomie de la sensation (McGregor), Pas de trois / Le Lac des cygnes, Drosselmeyer - Le Prince / Casse‑Noisette, Solor / La Bayadère, Roméo / Romeo et Juliette (Noureev), Les Variations Goldberg (Robbins).

Il a depuis ajouté à son répertoire :

Obéron dans Le Songe d’une nuit d’été, La Valse (Balanchine), Herman Schmerman (Forsythe).

Principales créations à l’Opéra national de Paris

Clear, Loud, Bright, Forward (Millepied, 2015), La Nuit s’achève (Millepied, 2016), Duo Concertant (Balanchine, 2016), Blake Works I (Forsythe, 2016), Renaissance (Bertaud, 2017). 

À retrouver dans