Sae Eun Park Étoile
Ballet de l’Opéra

© James Bort

Biographie

2006 : Médaille d’argent (catégorie junior) au Concours de Jackson (États-Unis). Médaille d’argent au Concours de Pékin (Chine)

2007 : Grand Prix de Lausanne
Intègre l’American Ballet (New York) : danse notamment des rôles de soliste dans Allegro Brillante (George Balanchine) ou Interplay (Jerome Robbins).

2009 : Intègre la Compagnie nationale de Ballet Coréenne. Interprète de nombreux rôle tels Odile-Odette / Le Lac des cygnes ou Marie / Casse-Noisette (chorégraphies de Iouri Grigorovitch).

2010 : Promue Soliste de la Compagnie nationale de Ballet Coréenne. Ajoute à son répertoire Kitri / Don Quichotte (d’après Marius Petipa) au Festival de l’Association Coréenne de Ballet de Séoul ou Nikiya / La Bayadère et Clara / Casse-Noisette avec la Compagnie Universelle de Ballet.
Médaille d’Or au Concours International de Danse de Varna.
Médaille d’Or au Premio Roma

2012 : Intègre la Ballet de l’Opéra national de Paris après une année comme surnuméraire.

2013 : Promue « Coryphée »
Prix du Cercle Carpeaux.

2014 : Promue « Sujet »

2017 : Promue « Première Danseuse »

2018 : Prix Benois de la Danse

2021 : Prix culturel France-Corée

Sae Eun Park est nommée « Danseuse Étoile » le 10 juin 2021 à l’issue de la représentation de Roméo et Juliette (Rudolf Noureev), ballet dans lequel elle interprétait pour la première fois le rôle de Juliette.

Haut de Page