les contes d'hoffmann

Jacques Offenbach

Opéra Bastille - du 31 octobre au 27 novembre 2016

Ramòn Vargas interprètera le rôle d’Hoffmann du 3 au 18 novembre 2016 à l'Opéra Bastille.

Les Contes d'Hoffmann

Opéra fantastique en un prologue, trois actes et un épilogue (1881)

Musique
Jacques Offenbach
Livret
Jules Barbier

D’après Jules Barbier, Michel Carré
En langue française

Direction musicale
Philippe Jordan
Mise en scène
Robert Carsen
Olympia
Nadine Koutcher
Giulietta
Kate Aldrich
Antonia
Ermonela Jaho
La muse, Nicklausse
Stéphanie d'Oustrac
La mère d'Antonia
Doris Soffel
Hoffmann
Ramón Vargas
Stefano Secco
Spalanzani
Rodolphe Briand
Nathanaël
Cyrille Lovighi
Luther, Crespel
Paul Gay
Andrès, Cochenille, Pitichinaccio, Frantz
Yann Beuron
Lindorf, Coppélius, Dapertutto, Miracle
Roberto Tagliavini
Hermann
Laurent Laberdesque
Schlemil
François Lis
Décors
Michael Levine
Lumières
Jean Kalman
Chorégraphie
Philippe Giraudeau
Dramaturgie
Ian Burton
Chef des Choeurs
José Luis Basso

Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris

Surtitrage en français et en anglais

Ce spectacle fera l’objet d’une captation audiovisuelle

Une co-production Opéra national de Paris et Fra Productions avec le soutien du CNC et la participation de France 5, réalisée par François Roussillon.
Diffusion en direct au cinéma le 15 novembre, diffusion sur Culture Box à partir du 16 novembre.
Diffusion sur France 5 ultérieurement et sur France Musique le 27 novembre.

Podcast


En partenariat avec France Musique

à propos


« On est grand par l’amour et plus grand par les pleurs. »  

Hoffmann, Épilogue

Lorsqu’il s’attelle à la composition des Contes d’Hoffmann, Offenbach a déjà plus de cent opéras à son actif. Laissée inachevée en raison de la mort du compositeur survenue au cours des répétitions en octobre 1880, cette œuvre ultime est une synthèse inouïe, à la fois drôle, grave et fantastique de l’opéra-bouffe, de l’opéra romantique et du grand opéra. Adaptation de trois contes d’E.T.A. Hoffmann, abreuvée du Faust de Goethe, elle met en scène le poète allemand – à la fois narrateur et héros – qui raconte trois amours : Olympia, Antonia et Giulietta. La spectaculaire mise en scène de Robert Carsen, formidable de cohérence et de sens dramatique pour une œuvre qui laisse de nombreux points en suspens, révèle le génie mélancolique d’un homme marqué par la vie. Dirigés par Philippe Jordan, Stéphanie d’Oustrac, Ermonela Jaho, Kate Aldrich, Yann Beuron et Ramón Vargas dans le rôle‑titre en alternance avec Stefano Secco, interprètent les airs mythiques de cette oeuvre dont l’éclatant mystère ne finit plus d’illuminer les scènes lyriques.

Galerie La presse en parle
L M M J V S D
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
L M M J V S D
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234

Articles liés

Offres Spectateurs

  • Les rendez-vous du mercredi

    Des offres limitées certains mercredis du mois, à midi

    En savoir plus
  • Bon cadeau

    Faites partager votre passion pour l'opéra et le ballet en offrant un bon de l'Opéra national de Paris

    En savoir plus
  • Week-end Opéra national de Paris / Comédie Française

    En un week-end, assistez à deux spectacles présentés à l’Opéra national de Paris et à la Comédie-Française

    En savoir plus
Vibrato