Cyrille Lovighi
Ténor

Artiste de la saison 18/19Choeurs de l’Opéra

Né en 1975 à Sartène (Corse du Sud), Cyrille Lovighi débute au Centre d’Art Polyphonique de la Région Corse et entre directement, en 1995, dans le Chœur d’Hommes de Sartène, dirigé par Jean-Paul Poletti.
La même année, il participe à l’ouverture du Théâtre de Châtelet dans la Cantata Corsica de Jean-Paul Poletti ; par la suite, il enregistre différents CD (Polyphonies Franciscaines en 1996, chez Audivis ; Fiori di Memoria en 1998, chez Audivis ; Messa Sulenna en 2000, chez Jade Music ; Cantata Corsica en 2000, sous la direction de Cibrian Para avec l’Orchestre Philharmonique de Sibiu (Roumanie) chez Naive ; Goyescas de Granados en 2004, chez Night & Day).
Suivront divers concerts en soliste : Messa Sulenna de Jean-Paul Poletti avec le Chœur d’Hommes de Sartène et l’Orchestre de l’Opéra de Lyon, sous la direction de John Alldis en mars 2001; Messa Sulenna de Gounod et Te Deum de Bizet en 2003.
Yves Sotin est son professeur, au Conservatoire National de Région à Angers, (médaille d’Or à l’unanimité en 2002) puis à Paris en classe de perfectionnement au C.N.R. de Saint Maur-des-Fossés (médaille d’Or à l’unanimité en 2004).
À Paris, en 2004, il chante au Théâtre 13, dans l’opéra Goyescas de Granados, une ambitieuse combinaison entre théâtre et opéra, qui sera présentée tout au long du Festival d’Avignon en juillet 2004, et à la Planete Andalucia, en 2005, avec une création originale, dont il est coauteur, intitulée Flamen Corse. En juin 2005, il entre dans les Chœurs de l’Opéra national de Paris en tant que titulaire.

À retrouver dans