Rodolphe Briand
Ténor

Artiste de la saison 17/18

Rodolphe Briand débute sa carrière en tant que comédien/chanteur et directeur de compagnie théâtrale (Les Galas Panique). En 1994, il entame une carrière lyrique en travaillant avec J.P. Blivet. Il entre à l’École d’Art Lyrique puis au Centre de formation lyrique de l’Opéra national de Paris.
En 1997, il est lauréat du Concours International de Marseille. Il se produit sur les grandes scènes lyriques françaises, où il interprète Monostatos (La Flûte enchantée), Alfred (La Chauve‑souris), Monsieur Triquet (Eugène Onéguine), Pedrillo (L’Enlèvement au sérail), le Remendado (Carmen), Bardolfo (Falstaff), Altoum (Turandot), l’Incroyable (Andrea Chénier), le Brésilien (La Vie parisienne), Paillasse (Les Saltimbanques de Louis Ganne), les quatre valets des Contes d’Hoffmann, Don Basilio (Les Noces de Figaro), Goro (Madame Butterfly), la Rainette et l’Arithmétique (L’Enfant et les sortilèges), le Noctambule (Louise), Guillot de Morfontaine (Manon), Falsacappa (Les Brigands), Fritz (La Grande Duchesse de Gerolstein), Ménélas (La Belle Hélène), Trabucco (La Force du destin)…
Il est invité au Grand Théâtre de Genève (Spoletta de Tosca, JJR, Citoyen de Genève de Philippe Fénelon, Paul de La Grande-Duchesse de Gérolstein), à la Scala de Milan (le Remendado, les quatre valets et Spalanzani des Contes d’Hoffmann, Guillot de Morfontaine), à l’Opéra Royal de Wallonie (l’Incroyable, le Brésilien), à l’Opéra de Monte-Carlo (Nick de La Fanciulla del West, Sancho Pança de L’Homme de la Mancha, Mime de L’Or du Rhin, Spoletta), à l’Opéra de Bordeaux (John Styx d’Orphée aux Enfers), à la Fenice de Venise et au Théâtre des Champs‑Élysées (le Remendado), au MUPA de Budapest, au Konzerthaus de Berlin et au Concertgebouw d’Amsterdam (Monostatos sous la direction d’Ivan Fischer), à l’Opéra de Marseille (Bardolfo, Goro), au Festival d’Edimbourg (Don Basilio et Don Curzio des Noces de Figaro). Il interprète Don Curzio, Spalanzani, Joe (La Fanciulla del West), Monostatos, Der Narr (Wozzeck) à l’Opéra national de Paris et participe à la création mondiale de Trompe‑la‑Mort de Luca Francesconi au Palais Garnier.

Projets :
Bilou (Le Chanteur de Mexico) à Lausanne, les quatre valets (Les Contes d’Hoffmann) à Monte-Carlo, Pompeo (Benvenuto Cellini) à l’Opéra national de Paris, Spalanzani au Holland Festival.

À retrouver dans