Stéphanie d’Oustrac
Mezzo-soprano

Artiste de la saison 17/18
© Perla Maarek

 Originaire de Rennes, premier prix du CNSM de Lyon, Stéphanie d’Oustrac est remarquée par William Christie, qui l’invite à l’Académie d’Ambronay. Après des débuts dans le répertoire baroque, elle aborde le rôle-titre de Carmen à l’Opéra de Lille. Invitée sur les plus grandes scènes nationales et internationales, elle interprète un large répertoire : Ruggiero (Alcina), Sesto (Giulio Cesare), Cherubino (Les Noces de Figaro), Idamante (Idomeneo), Dorabella (Così fan tutte), Sesto (La Clémence de Titus), Rosina (Le Barbier de Séville), Isolier (Le Comte Ory), Orphée (Orphée et Eurydice), Nicklausse (Les Contes d’Hoffmann), Hélène (La Belle Hélène), Lazuli (L’Étoile), Mélisande (Pelléas et Mélisande), Concepción (L’Heure espagnole), Mère Marie de l’Incarnation (Dialogues des carmélites), La Voix humaine de Poulenc, Hermiane dans la création de La Dispute de Benoît Mernier. Stéphanie d’Oustrac affectionne particulièrement l’univers du concert (Les Nuits d’été et La Mort de Cléopâtre de Berlioz, le Requiem de Mozart, Les Chants d’Auvergne de Canteloube)… Elle se produit régulièrement, avec l’Ensemble Amarillis, ainsi qu’en récital avec le pianiste Pascal Jourdan avec qui elle a enregistré un CD consacré à la mélodie française : Invitation au voyage (Ambronay).
Plus récemment, elle interprète L’Heure espagnole à la Scala de Milan, Irène (Theodora) au Théâtre des Champs Élysées, à la Brooklyn Academy of Music de New York et au Concertgebouw d’Amsterdam, Phaedra de Britten avec l’Orchestre des Pays de Savoie, le rôle-titre de L’Aiglon à l’Opéra de Marseille, Béatrice (Béatrice et Bénédict) au Théâtre Royal de la Monnaie, au Festival de Glyndebourne et à l’Opéra national de Paris, Shéhérazade de Ravel avec l’Orchestre National de France à l’Auditorium de Radio France, la Muse et Niklausse (Les Contes d’Hoffmann) à l’Opéra national de Paris, Médée à l’Opéra de Zürich, Carmen au Festival de Glyndebourne, au Festival d’Aix-en-Provence, au Teatro Real de Madrid, La Clémence de Titus au Théâtre des Champs-Élysées.

Projets :
Le Barbier de Séville à l’Opéra de Marseille, Carmen à l’Opéra de Dallas et au Deutsche Oper de Berlin, Charlotte (Werther) à l’Opéra national de Lorraine, Ottavia (Le Couronnement de Poppée) à Zurich et Salzbourg.