Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Non

La Cenerentola

Palais Garnier - du 23 novembre au 26 décembre 2018

La Cenerentola

Opéra Gioacchino Rossini

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option

Offres personnelles sur ce spectacle

Palais Garnier - du 23 novembre au 26 décembre 2018

3h10 avec 1 entracte

Langue : Italien

Surtitrage : Français / Anglais

  • Première : 23 novembre 2018

    Soirée -40 ans : 3 décembre 2018

À propos

En quelques mots :

Délestée de ses attributs traditionnels – soulier de vair, citrouille carrosse – et dominée par un beau-père tyrannique en lieu et place d’une cruelle belle‑mère, la Cenerentola de Rossini se joue des figures les plus traditionnelles du conte. Cendrillon n’en vit pas moins dans un monde clos et sans tendresse, sous le joug de bourreaux qu’elle protège. Au tréfonds de cette bienveillance couve un feu que sa rencontre avec le prince libérera… De ce dramma giocoso, entre opera buffa et opera seria, Guillaume Gallienne souligne avec délicatesse les demi‑teintes, de mélancolie sourde en situations burlesques.

  • Ouverture
  • Première partie 100 mn
  • Entracte 30 mn
  • Deuxième partie 60 mn
  • Fin

Représentations

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Audios

La Cenerentola (Saison 18/19) - Acte I - Florian Sempey (Dandini)

La Cenerentola (Saison 18/19) - Acte I - Quintet

La Cenerentola (Saison 18/19) - Acte II - Alessandro Corbelli (Don Magnifico)

La Cenerentola (Saison 18/19) - Acte I - (ensemble)

La presse en parle

  • Sublime d'entrain, de vivacité, d'énergie, deux heures et demie de bonheur où fusent à jet continu les ensembles, duos, trios, quatuors, airs seuls et même quintette, sextuor, septuor, comme un fleuve inlassable […]

    Bertrand Renard, Culturebox, 13 juin 2017
  • Côté musique, les chœurs et l'orchestre sont parfaits

    François Deletraz, LeFigaro.fr, 25 juin 2017
  • Gallienne réussit tout particulièrement les rencontres de Cenerentola et Alidoro au début du 1er acte puis celle du prince Don Ramiro. Deux moments magiques où le temps s'arrête.

    François Deletraz, LeFigaro.fr, 25 juin 2017

Instagram

Autour de l'œuvre