Marianne Crebassa
Mezzo-soprano

© Simon Fowler

 Marianne Crebassa a étudié le piano et le chant au Conservatoire de Montpellier et est titulaire d’une licence de musicologie. En 2008, alors âgée de 21 ans, elle fait ses débuts à l’Opéra de Montpellier dans Manfred de Schumann. En 2010, à la suite de son interprétation d’Isabella Linton dans Wuthering Heights de Bernard Herrmann au Festival de Radio France, elle intègre pour une durée de deux ans l’Atelier Lyrique de l’Opéra national de Paris. Elle y chante Orphée dans Orphée et Eurydice de Gluck, Ramiro dans La Finta Giardiniera de Mozart et se produit dans Lulu de Berg, Rigoletto de Verdi et Madame Butterfly de Puccini sur la scène de l’Opéra Bastille.
Elle chante au Festival de Salzbourg dans Tamerlano (Irène) sous la direction de Marc Minkowski, Lucio Silla (Cecilio) et le rôle-titre de Charlotte Salomon, création de Marc André Dalbavie. Elle est rapidement invitée par les plus grandes maisons d’opéra d’Europe et d’outre Atlantique. Elle interprète Cherubino (Les Noces de Figaro) au Staatsoper de Berlin, au Staatsoper de Vienne et à l’Opéra d’Amsterdam, Cecilio, le rôle-titre de L’Enfant et les sortilèges et Cherubino à la Scala de Milan, Stéphano (Roméo et Juliette) au Lyric Opera de Chicago, le rôle titre de Fantasio d’Offenbach à l’Opéra Comique. Elle aborde le rôle de Sesto de La Clémence de Titus au Festival de Salzbourg 2017.
Marianne Crebassa se produit en concert avec l’Orchestre national de France, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre symphonique de Vienne et l’Orchestre symphonique de Chicago, aux Mozart Festwochen, au Festival de Radio France Montpellier ou au Festival de Saint-Denis. La saison 2016 / 2017 est marquée par la sortie de son album Oh, Boy ! (Erato), unanimement salué par la critique, et sa Victoire de la Musique Classique dans la catégorie Artiste Lyrique.

Projets :
Rosina (Le Barbier de Séville) et Mélisande au Staatsoper de Berlin, La Cenerentola à la Scala de Milan.

À retrouver dans