Emma Birski / OnP

Ballet

Nouveau

Le Rouge et le Noir

Pierre Lacotte

Palais Garnier

du 16 octobre au 04 novembre 2021

3h00 avec 2 entractes

Le Rouge et le Noir

Palais Garnier - du 16 octobre au 04 novembre 2021

Synopsis

Dans les années 1830, à l’époque de la Restauration, Julien Sorel, jeune homme irrésistible de 18 ans, connaît une ascension fulgurante. Protégé par l’abbé Chélan, il s’introduit dans le monde de l’aristocratie au coeur des luttes de pouvoir. Le Rouge et le Noir est le récit d’une vie tumultueuse, où l’amour se révèle la plus dangereuse des passions. Madame de Rênal et Mathilde de La Mole entraînent le héros dans les méandres d’un XIXe siècle où désir, politique et religion sont la toile de fond d’une étude de caractères enlevée. Dans des décors et costumes fastueux qu’il a lui‑même imaginés, Pierre Lacotte, à qui l’on doit la reconstitution de La Sylphide, Paquita ou encore Coppélia, propose une création entièrement nouvelle à partir du roman de Stendhal, accompagnée par un florilège musical de Jules Massenet.

Durée : 3h00 avec 2 entractes

  • Ouverture

  • Première partie 45 min

  • Entracte 20 min

  • Deuxième partie 50 min

  • Entracte 20 min

  • Troisième partie 45 min

  • Fin

Voir les actes

Détail des actes

Acte I
Dans une ville de province (Verrières) Julien Sorel, fils de charpentier, décide de quitter son milieu familial et la scierie dans laquelle il est employé, afin de satisfaire ses aspirations. L’Abbé Chélan, l’ayant pris sous sa protection, rencontre dans la rue le Maire de la ville, M. de Rênal, qui lui demande de lui trouver un précepteur pour ses enfants. Dans le jardin de la famille des Rênal, l’Abbé Chélan présente Julien au Maire de Verrières, qui deviendra le précepteur de ses enfants et l’amant de sa femme. Élisa, la servante, est tombée éperdument amoureuse de Julien. Se sentant dédaignée, elle observe Julien séduire Mme de Rênal et décide d’écrire une lettre anonyme au Maire pour lui expliquer la traîtrise de sa femme et du professeur de ses enfants. Ayant entendu frapper à la porte de sa chambre, Mme de Rênal se précipite pour cacher Julien derrière un paravent, et va ouvrir la porte fermée à double tour à son mari. Élisa, profitant de la porte laissée légèrement ouverte, apporte la lettre anonyme qu’elle lui a écrite. Lorsque le scandale éclate, l’Abbé Chélan entraine Julien hors de la maison au grand désespoir de Mme de Rênal réalise le chaos que va devenir son existence.

Acte II
Dans le séminaire où l’Abbé Chélan cache Julien, le souvenir de Mme de Rênal hante les nuits de ce dernier. Le nouveau directeur de conscience des novices, l’Abbé Castanède, prend en aversion Julien qui refuse de se soumettre à son autorité. Sentant la malveillance et la manière dont Julien va être persécuté, l’Abbé Chélan décide de lui faire quitter le séminaire et l’entraîne avec lui à Paris. Il présente Julien au Marquis de la Mole qui constate ses grandes facultés intellectuelles et l’engage comme secrétaire. Sa fille Mathilde, fière et hautaine, ne veut pas accepter les sentiments qu’elle éprouve soudainement pour Julien. Au cours d’un bal, irritée de voir Julien flirter avec la Maréchale de Fervaques, elle lui écrit un mot pour lui donner rendez-vous dans sa chambre. Julien réalise qu’elle est un moyen idéal pour acquérir une position dans la société aristocratique dans laquelle il se trouve.

Acte III
Après s’être rendu dans la chambre de Mathilde où elle se donne à lui, leur personnalité s’affronte mais l’orgueil de Julien séduit encore davantage la jeune fille du Marquis. Elle décide de quitter Paris et sa famille si son père n’accepte pas qu’elle l’épouse. Furieux d’apprendre une telle nouvelle, il refuse d’abord mais sentant qu’il va perdre celle qu’il chérit le plus au monde, le Marquis cède et anoblit Julien qui va devenir le chevalier Julien Sorel de La Vernaye. Élisa entre au service du Marquis de la Mole pour suivre les faits et gestes de Julien et assiste à cette cérémonie, déterminée à tout faire pour que ce mariage n'ait pas lieu. Nommé à la tête d’un camp de Hussards, Julien savoure son autorité auprès de son régiment devant l’admiration de sa future épouse. Révoltée par cette ascension, Élisa se rend au presbytère pour annoncer à l’Abbé Castanède le mariage de Julien. Fou de rage, il va se servir de Mme de Rênal pour détruire cette future union. Il oblige Mme de Rênal à écrire au Marquis de la Mole, lui tenant même la main pour rédiger cette abominable lettre où elle dénonce l’acharnement avec lequel Julien l’a séduite. L’ Abbé Castanède donne cette missive à Élisa pour que ce mariage soit annulé. Dans l’hôtel particulier de son père, Mathilde montre à toute sa famille la merveilleuse robe de mariée qu’elle portera le jour de la cérémonie. Élisa, au milieu de toute cette joie, apporte victorieuse la missive qui va anéantir tous les projets de Julien. Le Marquis, après avoir lu cette lettre, décide sur le champ de chasser Julien de sa demeure à tout jamais. Julien n’a que le temps de reconnaître l’écriture de Mme de Rênal et s’enfuit à sa recherche, comprenant à quel point ce geste va détruire son avenir. L’ayant trouvée à l’église, il n’hésite pas un seul instant, sort son revolver et tire dans sa direction. M. de Rênal arrive à l'instant où sa femme s'écroule et où elle est rapidement transportée hors de l'église. Révolté de tant d'injustice, il réagit violemment. À l'arrivée de ses enfant, il leur cache cependant le drame qui vient de se dérouler, les prenant dans ses bras pour les diriger vers un meilleur avenir. Durant le procès où il est jugé, Julien s’accuse lui-même du crime qu’il a commis et dénonce la société inhumaine dans laquelle il a vécu, et les réactions qui furent les siennes pour sortir de sa condition campagnarde et s’élever, grâce à ses qualités intellectuelles, au niveau qu’il méritait d’atteindre. La foule est partagée entre la haine et l’admiration. Julien est condamné à être guillotiné. Dans la prison où il se trouve, l’Abbé Chélan lui rend visite. Julien, ému de sa fidélité, refuse pourtant de se confesser mais le serre avec tendresse dans ses bras. l’Abbé Chélan sort un mouchoir pour essuyer le front de Julien, et ce dernier reconnait le mouchoir qu’il a donné à Mme de Rênal. Julien lui demande alors si elle est encore en vie. Devant le hochement de tête significatif de l’Abbé Chélan, Julien réalise avec bonheur qu’elle n’a pas succombé à ses blessures. À peine l’Abbé est-il sorti que Mme de Rênal s’avance à son tour dans le cachot. Julien pris de honte, rampe dans un coin et cache sa tête dans ses mains. Elle s’approche de lui calmement, lui caresse les cheveux. Apercevant le mouchoir à terre, elle le saisit, essuie les larmes de Julien et cache vite son mouchoir dans son corsage. Julien, sidéré de son pardon, est envahi d’un sentiment profond et lui avoue qu’elle est la seule femme au monde qu’il ait réellement aimé. Hélas, leur bonheur est voué à être rompu définitivement par son exécution. Julien est mené à l’échafaud devant une foule nombreuse. Lorsque Julien quitte ce monde, tous réagissent avec compassion. Mathilde court dans toutes les directions, anéantie par son chagrin, tandis qu’Élisa ayant accompli son horrible vengeance, cherche en vain à trouver une âme compatissante. Dans un profond silence, Mme de Rênal apparaît les cheveux défaits, s’avance doucement, méconnaissable, sort de son corsage le mouchoir de Julien, et l’embrasse. Le mouchoir glisse entre ses mains, puis elle s’écroule sans vie sur le sol.

Artistes

Ballet en trois actes


Équipe artistique

Distribution

  • vendredi 15 octobre 2021 à 19:30
  • samedi 16 octobre 2021 à 19:30
  • lundi 18 octobre 2021 à 19:30
  • mardi 19 octobre 2021 à 19:30
  • mercredi 20 octobre 2021 à 19:30
  • jeudi 21 octobre 2021 à 19:30
  • samedi 23 octobre 2021 à 19:30
  • dimanche 24 octobre 2021 à 14:30
  • mercredi 27 octobre 2021 à 19:30
  • jeudi 28 octobre 2021 à 19:30
  • vendredi 29 octobre 2021 à 20:00
  • samedi 30 octobre 2021 à 20:00
  • mardi 02 novembre 2021 à 19:30
  • mercredi 03 novembre 2021 à 20:00
  • jeudi 04 novembre 2021 à 20:00

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Dernière mise à jour le 29 octobre 2021, distribution susceptible d’être modifiée.

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet de l’Opéra
Orchestre de l’Opéra national de Paris

Avec le soutien exceptionnel de Aline Foriel-Destezet

Le Rouge et le Noir fait l’objet d’une captation réalisée par Vincent Bataillon, coproduite par l’Opéra national de Paris et Telmondis, avec la participation de France Télévisions, le soutien du CNC et de la Fondation Orange, mécène des retransmissions audiovisuelles de l’Opéra national de Paris. Ce spectacle sera retransmis en direct le 21 octobre avec le concours de Fra cinéma, dans les cinémas UGC, dans le cadre de leur saison Viva l’Opéra ! et dans des cinémas indépendants en France et en Europe, et sera proposé en différé dans le monde entier. Ce spectacle sera diffusé ultérieurement sur une chaîne de France Télévisions.

Galerie médias

  • Le Rouge et le Noir, des esquisses aux costumes

    Le Rouge et le Noir, des esquisses aux costumes

    Lire la vidéo

  • Une merveilleuse aventure

    Une merveilleuse aventure

    Lire la vidéo

© Svetlana Loboff / OnP

Le Rouge et le Noir, des esquisses aux costumes

Lire la vidéo

Entretien avec Xavier Ronze

4:27 min

Le Rouge et le Noir, des esquisses aux costumes

Par Antony Desvaux, Aliénor Courtin

Pour Le Rouge et le Noir, sa dernière création à l’Opéra national de Paris, Pierre Lacotte a dessiné lui-même les somptueux costumes des personnages de son ballet. Xavier Ronze, chef du Service couture au Palais Garnier, a matérialisé les désirs du chorégraphe, donnant vie à ses esquisses. Il revient sur les choix artistiques qui ont guidé le travail de l’atelier et souligne le sens de chaque détail. Des premiers choix de matières et couleurs jusqu’aux essayages avec les danseurs Étoiles Amandine Albisson et Mathieu Ganio, tout le savoir-faire des artisans de l’Opéra est mis en œuvre pour faire briller en scène l’histoire pleine de passion imaginée par Stendhal.

© Svetlana Loboff / OnP

Une merveilleuse aventure

Lire la vidéo

Pierre Lacotte signe Le Rouge et le Noir pour le Ballet de l’Opéra

4:55 min

Une merveilleuse aventure

Par Aliénor de Foucaud

Chorégraphe, maître de ballet, ancien danseur de la Compagnie, formé à l’Ecole de danse, Pierre Lacotte revient à l’Opéra, sa deuxième Maison, pour offrir au Ballet une création fastueuse d’après le roman de Stendhal, Le Rouge et le Noir. Sur des extraits d’œuvres musicales de Jules Massenet, il traduit en danse l’histoire de Julien Sorel, jeune homme avide d’ascension, confronté aux luttes de pouvoir dans la société du XIXe siècle. Pierre Lacotte, qui a aussi conçu les décors et costumes du ballet, revient sur cette aventure qui s’inscrit dans l’écrin du Palais Garnier.

  • [EXTRAIT] LE ROUGE ET LE NOIR by Pierre Lacotte (Hugo Marchand)
  • [EXTRAIT] LE ROUGE ET LE NOIR by Pierre Lacotte (Dorothée Gilbert)
  • [EXTRAIT] LE ROUGE ET LE NOIR by Pierre Lacotte (Hugo Marchand)
  • [EXTRAIT] LE ROUGE ET LE NOIR by Pierre Lacotte (Dorothée Gilbert & Hugo Marchand)

Accès et services

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 25 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 40 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 25 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 40 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Mécènes et partenaires

Partenaires médias et techniques

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page