Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Oui

La bohème

Opéra Bastille - du 28 novembre au 31 décembre 2017

La bohème

Nouveau spectacle

Opéra Giacomo Puccini

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option

Offres personnelles sur ce spectacle

Opéra Bastille - du 28 novembre au 31 décembre 2017

2h35 avec 1 entracte

Langue : Italien

Surtitrage : Français / Anglais

  • Première : 1 décembre 2017

À propos

En quelques mots :

Est-ce parce que Murger avait lui-même connu cette existence au cours de sa jeunesse ? Nul autre que lui ne sut décrire avec plus de justesse, dans ses Scènes de la vie de bohème, ces artistes fauchés, crève‑la‑faim, prêts à brûler un manuscrit contre un peu de feu mais qui rêvaient une autre vie à l’âge de la bourgeoisie matérialiste triomphante.
En s’emparant de ces scènes, Puccini nous livre, à travers la relation du poète Rodolfo et de la fragile Mimi, une histoire d’amour bouleversante et quelques-unes de ses plus belles pages d’opéra. La mise en scène de cette nouvelle production est confiée à Claus Guth qui situe le drame dans un futur sans espoir où l’amour et l’art deviennent la dernière transcendance.

Représentations

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

En audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Audios

Podcast | La Bohème - Giacomo Puccini

La Bohème – « Chi son ? Sono un poeta »

La Bohème - « Sono Andati » (Sonya Yoncheva)

La Bohème – « il primo sole è moi »

La presse en parle

  • Nous nous nourrissons du passé et ce déploiement mélancolique voulu par Claus Guth est exactement dans l’esprit de l’œuvre de Puccini (…)

    Alain Duault, Opera Online
  • Véritable théâtre de la mémoire, c’est un kaléidoscope captivant que nous propose la lanterne magique de Gustavo Dudamel et Claus Guth (…)

    Claude Helleu, Altamusica
  • Mais les plus beaux moments de la soirée viennent de la fosse, des couleurs diaphanes et des nuances infinies d'un Orchestre de l'Opéra de Paris en état de grâce, porté par la direction miraculeuse de Gustave Dudamel.

    Philippe Venturini, Les Echos

Autour de l'œuvre

Mécènes et partenaires