Claus Guth
Metteur en scène

Artiste de la saison 17/18
© DR

Né à Francfort, Claus Guth a étudié la philosophie, la littérature germanique et le théâtre à l’Université Ludwig-Maximilians de Munich ainsi que la mise en scène à l’Académie du Théâtre August Everding. Après ses débuts à Munich, Mannheim et Hambourg, sa carrière prend un essor international lorsqu’il met en scène la première mondiale de Cronaca del luogo de Luciano Berio au Festival de Salzbourg en 1999.
Il est depuis un invité régulier du festival, où ses productions d’Iphigénie en Tauride, Zaide et de la trilogie Mozart / Da Ponte ont été saluées par la critique. Il a mis en scène Le Vaisseau fantôme au Festival de Bayreuth en 2003 et il est régulièrement invité à l’Opéra de Zurich, où il a mis en scène Fierrabras (production que l’on a pu voir au Théâtre du Châtelet en 2006), Radamisto, Tristan et Isolde, Parsifal, pour ne citer que quelques titres. Il collabore fréquemment avec l’Opéra de Francfort, où ses mises en scène de Daphné (2010) et Pelléas et Mélisande (2012) lui ont valu de remporter à deux reprises le prestigieux prix « Faust », ainsi qu’avec le Theater an der Wien où il a mis en scène L’Orfeo et Il Ritorno di Ulisse in patria de Monteverdi et une version scénique du Messie de Haendel.
Il a dirigé le cycle complet de la Tétralogie au Staatsoper de Hambourg, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg au Semperoper de Dresde, Tannhäuser au Staatsoper de Vienne, Lohengrin à la Scala de Milan et à l’Opéra national de Paris, La Femme sans ombre à la Scala de Milan et au Royal Opera House Covent Garden de Londres, Le Tour d’écrou de Britten et Juliette de Martinů au Staatsoper de Berlin, Le Chevalier à la rose de Strauss et le Triptyque de Puccini à l’Opéra de Francfort, Salomé au Deutsche Oper de Berlin, Rigoletto à l’Opéra national de Paris, Jephtha de Haendel à l’Opéra national d’Amsterdam, Rodelinda au Teatro Real de Madrid, La Clémence de Titus au Festival de Glyndebourne.
Très impliqué dans la musique contemporaine, Claus Guth a mis en scène de nombreuses créations, comme Celan de Peter Ruzicka à Dresde, SehnSuchtMeer (Richard Wagner / Helmut Oehring) à Düsseldorf, Aschemond oder The Fairy Queen (Helmut Oehring / Henry Purcell) au Staatsoper de Berlin, Lazarus (Franz Schubert / Charles Ives) au Theater an der Wien.

Projets :
Jephtha à l’Opéra national de Paris, Saul au Theater an der Wien, La Veuve joyeuse à l’Opéra de Francfort. 

À retrouver dans