FR EN
Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Non

Le Prince Igor

Opéra Bastille - du 25 novembre au 26 décembre 2019

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Le Prince Igor

Nouveau spectacle

Opéra Alexandre Borodine

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Offres personnelles sur ce spectacle

Opéra Bastille - du 25 novembre au 26 décembre 2019

3h45 avec 1 entracte

Langue : Russe

Surtitrage : Français / Anglais

  • Première : 28 novembre 2019

    Avant-première Jeunes : 25 novembre 2019

À propos

En quelques mots :

Grande épopée russe célèbre pour ses Danses polovtsiennes, l’unique opéra de Borodine questionne la responsabilité du leader face à son peuple. Après avoir abandonné le pouvoir au despotisme de son beau-frère pour partir au combat, Igor est fait prisonnier avec son fils. De son refus de pactiser avec l’ennemi à son retour auprès des siens, les actes du prince invitent à repenser nos propres valeurs morales. En délestant l’oeuvre de son plus élémentaire folklore, la mise en scène de Barrie Kosky souligne cet universel besoin d’éthique.

  • Ouverture
  • Première partie 75 mn
  • Entracte 35 mn
  • Deuxième partie 115 mn
  • Fin

Représentations

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Que vous soyez membre ou non, l’Arop - Les amis de l’Opéra vous propose de réserver des places pour toutes les dates de représentation, y compris pour celles non encore ouvertes à la vente ou celles affichant complet.

Audios

Le Prince Igor (saison 19/20)- Dimitry Ivashchenko

Le Prince Igor (saison 19/20) - Elena Stikhina (Iaroslavna)

Le Prince Igor (saison 19/20) - Pavel Černoch et Anita Rachvelishvili

Le Prince Igor (saison 19/20) - Pavel Černoch (Vladimir)

La presse en parle

  • Un chef-d’œuvre de l’art lyrique d’une grande beauté revisité avec pertinence.

    Maurice Ulrich, L’Humanité
  • Le bonheur pour les oreilles se confirme avec les voix. Celles du chœur, magnifique de cohésion et d’intensité. Celles des solistes, surtout, qui nous conduisent résolument sur les sommets.

    Christian Merlin, Le Figaro
  • La belle conduite de cette musique brillante par Philippe Jordan

    Maurice Ulrich, L’Humanité

Instagram

Autour de l'œuvre

Diffusion sur France Musique le 25 janvier à 20 heures