Vasily Efimov
Ténor

Artiste de la saison 17/18Artiste de la saison 18/19
© Helen Zakhtser

Vasily Efimov fait ses études au Conservatoire Tchaïkovski à Moscou puis intègre en 2005 le Helikon Opera. Il a chanté le Prince Nilsky (Le Joueur) à l’Opéra national de Lyon, Monostatos (La Flûte enchantée) au Théâtre du Châtelet et à l’Opéra de Montpellier, Almeric (Iolanta) au Teatro Real de Madrid, au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra de Lyon, Ivan (Le Nez) au Festival d’Aix-en-Provence et à l’Opéra de Lyon, un Jeune Serviteur (Elektra) à Montpellier, le Prince (L’Amour des trois oranges) à l’Opéra de Riga, Shvonder (A Dog’s Heart d’Alexander Rastakov) à la Scala de Milan, à l’Opéra national de Lyon et à l’Opéra national d’Amsterdam, le Ténor et le Fiancé de Pulcinella et Les Noces de Stravinsky au Théâtre du Capitole de Toulouse, Kuzka de La Khovantchina à l’Opéra national de Paris et à l’Opéra national d’Amsterdam, Lukash de Charodeika au Theater an der Wien, Missaïl de Boris Godounov avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse à Paris (Salle Pleyel), à Pampelune et Oviedo, le Père Elustaphe (Les Fiançailles au couvent) à Toulouse et à l’Opéra Comique, Ovlur (Le Prince Igor) à l’Opéra d’Amsterdam, Jakob Glock (L’Ange de feu) à l’Opéra de Lyon, l’Esprit des bois (La Fille de neige) à l’Opéra national de Paris. Il a fait ses débuts au Festival de Salzbourg dans Lady Macbeth de Mzensk (le Cocher, un Invité ivre).

Projets :
Pyrame (Pyrame et Tisbé) et Monsieur Triquet (Eugène Onéguine) au Helikon Opera, Alméric (Iolanta) à l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans