Trompe-la-mort

Luca Francesconi

Palais Garnier - du 13 mars au 05 avril 2017

Trompe-la-Mort

Opéra en deux parties (2017)

Musique
Luca Francesconi
Livret
Luca Francesconi

D'après Honoré de Balzac
En langue française

Direction musicale
Susanna Mälkki
Mise en scène
Guy Cassiers
Vautrin / Trompe-la-mort / Jacques Collin
Laurent Naouri
Esther
Julie Fuchs
Lucien de Rubempré
Cyrille Dubois
Le Baron de Nucingen
Marc Labonnette
Asie
Ildikó Komlósi
Eugène de Rastignac
Philippe Talbot
La Comtesse de Sérizy
Béatrice Uria-Monzon
Clotilde de Grandlieu
Chiara Skerath
Le Marquis de Granville
Christian Helmer
Les Espions
François Piolino
Rodolphe Briand
Laurent Alvaro
Costumes
Tim Van Steenbergen
Dramaturgie
Erwin Jans
Vidéo
Frederik Jassogne
Chef des Choeurs
Alessandro Di Stefano

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Surtitrage en français et en anglais

Diffusion ultérieure sur France Musique.

  • Les avant-premières bénéficient du soutien exceptionnel de la Fondation BNP Paribas

    En savoir plus
  • Mécène des retransmissions audiovisuelles de l'Opéra

    En savoir plus
  • Avec le soutien de l'AROP

    En savoir plus

Podcast


à propos


« Je suis l’auteur, tu seras le drame ; si tu ne réussis pas, c’est moi qui serai sifflé. »  

Trompe-la-Mort (Splendeurs et misères des courtisanes, Honoré de Balzac)

Pour cette création mondiale, Luca Francesconi se saisit d’une figure tutélaire de La Comédie humaine : Vautrin, alias Jacques Collin, alias l’abbé Carlos Herrera, alias… Trompe‑la‑Mort. Impressionnant personnage masqué, Trompe-la-mort se révèle tout à la fois à travers des énergies latentes, impalpables, et dans des drames aux rebondissements tragiques. Ambivalent personnage à la familiarité royale et à l’empressement maternel, cruel et amoureux, rapace et capable de dompter les fous, ce « Machiavel du bagne » qui finira chef de la police, utilise ses conquêtes pour servir un but éclatant tout en « cachant sa marche ». Épousant les événements afin de les conduire, travestissant ses moyens de parvenir, Trompe-la‑Mort poursuit une implacable entreprise de subversion des strates sociales et économiques. Il n’en reste pas moins terriblement dévoué à ceux qu’il élit. Mis en scène par Guy Cassiers pour sa première collaboration avec l’Opéra de Paris, ce tableau d’une société à trois niveaux perméables reprend à sa façon la question posée par Balzac : « Le monde n’est‑il pas un théâtre ? Le Troisième‑Dessous est la dernière cave pratiquée sous les planches de l’Opéra, pour en receler les machines, les machinistes, la rampe, les apparitions, les diables bleus que vomit l’enfer, etc. »

Galerie La presse en parle
L M M J V S D
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
L M M J V S D
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Articles liés

Offres Spectateurs

  • Week-end Opéra national de Paris / Comédie Française

    En un week-end, assistez à deux spectacles présentés à l’Opéra national de Paris et à la Comédie-Française

    En savoir plus
  • Bon cadeau

    Faites partager votre passion pour l'opéra et le ballet en offrant un bon de l'Opéra national de Paris

    En savoir plus
  • Soirées - de 40 ans

    Soirées dédiées aux spectateurs âgés de moins de 40 ans, avec présentation des œuvres par un intervenant, animations spécifiques et un tarif réduit de 40 % sur toutes les catégories de places

    En savoir plus
Le Lac Perdu