Christian Helmer
Baryton

Diplômé de Supelec, Christian Helmer entreprend des études de chant et décide de se tourner vers l’art lyrique. Il débute en interprétant plusieurs rôles importants comme Guglielmo (Così fan tutte) et le rôle-titre de Don Giovanni au Festival d’Antibes, Le Bret dans Cyrano de Bergerac d’Alfano aux côtés de Placido Domingo, créé au Théâtre du Châtelet puis repris au Teatro Real de Madrid. Dans Le Dernier Jour d’un condamné, il interprète, aux côtés de Roberto Alagna, le rôle de Le Friauche, son compagnon de cellule. Il est invité au Théâtre des Champs-Elysées (Orbazzano de Tancredi et Lord Cecil de Maria Stuarda).
Parmi les nombreux autres rôles qu’il a intyerprétés, citons Colline (La Bohème) et Escamillo (Carmen). À l’étranger, Christian Helmer se produit à Gelsenkirchen et Nuremberg (Le Comte Ory, La Bohème, Otello, L’Assedio di Calais de Donizetti, Le Couronnement de Poppée), à Dublin (Don Giovanni), Madrid, Amsterdam (Iphigénie en Aulide), Bari (le rôle de Pietro dans La Muette de Portici) et au Festival de Beiteddine au Liban (production de La Bohème des Chorégies d’Orange). Plus récemment, il interprète le rôle du Marquis de Granville dans la création de Trompe-la-Mort de Luca Francesconi à l’Opéra national de Paris et le rôle du chambellan dans Der Zwerg de Zemlinsky à l’Opéra de Lille. Il fait ses débuts dans le rôle du Roi Hérode (Hérodiade) à l’Opéra de Saint-Etienne.  

À retrouver dans