Béatrice Uria-Monzon
Mezzo-soprano

Artiste de la saison 16/17
© Philippe Gromelle

Béatrice Uria-Monzon a été et reste une des plus grandes Carmen actuelles. Elle a interprété l’héroïne de Bizet sur la plupart des grandes scènes nationales et internationales (Paris, Berlin, Toulouse, New York, Munich, Madrid, Chorégies d’Orange, Zurich, Barcelone…), mais sa carrière ne se résume pas à ce rôle, si important soit-il dans son parcours.
Elle interprète le grand répertoire français : Mère Marie de l’Incarnation (Dialogues des carmélites), Hérodiade (Massenet), Charlotte (Werther) et surtout les héroïnes de Berlioz : Marguerite (La Damnation de Faust), Béatrice (Beatrice et Bénédict), Didon (Les Troyens), rôle qu’elle a interprété à Berlin et à l’Opéra de Marseille aux côtés de Roberto Alagna. Béatrice Uria‑Monzon a également abordé les rôles de Leonora (La Favorite) à Montpellier, Bordeaux et Liège, Eboli (Don Carlo) à Houston, au Staatsoper de Berlin, au Royal Opera House Covent Garden de Londres et au Staatsoper de Vienne, Amneris (Aïda) à Marseille, Adalgisa (Norma) à Monte-Carlo et Lausanne, Santuzza (Cavalleria Rusticana) aux Chorégies d’Orange, à Marseille et Zurich.
Elle a interprété le rôle-titre de Tosca pour la première fois à l’Opéra d’Avignon. Elle a chanté Judith (Le Château de Barbe-Bleue) et Ghita (Der Zwerg) à l’Opéra national de Paris, Venus (Tannhäuser) à l’Opéra de Paris, à l’Opéra de Rome, au Liceu de Barcelone et à l’Opéra du Rhin, Eboli (Don Carlo) au Covent Garden de Londres, le rôle-titre de Cléopâtre (Massenet), Didon et Cassandre (Les Troyens), Margared (Le Roi d’Ys), Chimène (Le Cid) et Laura (La Gioconda) à l’Opéra de Marseille, la Grande Vestale (La Vestale de Spontini) au Théâtre des Champs‑Élysées, Léonor (La Favorite) à l’Opéra de Monte-Carlo et au Théâtre des Champs Élysées, Didon (Les Troyens) et le rôle-titre de Tosca au Staatsoper Oper de Berlin, à l’Opéra national de Paris ainsi qu’à la Scala de Milan.
Elle chante également le rôle de Didon dans une version de concert des Troyens au Grand Théâtre de Genève ainsi qu’Eboli au Teatro Colón de Buenos Aires et au Staatsoper de Vienne. Elle chante également lors du concert du 14 juillet au Champ-de-Mars à Paris. Cette saison, elle interprète pour la première le rôle de Lady Macbeth (Macbeth) au Théâtre de La Monnaie de Bruxelles, dont elle reprend par la suite des extraits en concert avec le Hallé Orchestra de Manchester, Fenena dans Nabucco à Monte-Carlo et Eboli à la Scala de Milan.

Projet :
rôle-titre d’Adriana Lecouvreur à Saint-Étienne, Elena (Mefistofele de Boito) aux Chorégies d’Orange 2018.

À retrouver dans