Ildikó Komlósi
Mezzo-soprano

D’origine hongroise, Ildikó Komlósi fait ses études musicales à l’Académie Franz Liszt de Budapest et se perfectionne à la Scala de Milan et à la Guildhall School of Music de Londres. Elle remporte en 1986 le concours international Luciano Pavarotti et fait ses débuts dans le Requiem de Verdi aux côtés de Luciano Pavarotti et sous la direction de Lorin Maazel. Elle se produit ensuite sur les grandes scènes lyriques internationales : Staatsoper de Francfort, Scala de Milan, Metropolitan Opera de New York, Royal Opera House Covent Garden de Londres, Deutsche Oper de Berlin, Bayerische Staatsoper de Munich, Semperoper de Dresde, etc.
Elle chante le rôle d’Amnéris dans la production de d’Aida de Franco Zerffirelli à la Scala de Milan en 2006 puis au Covent Garden dans la mise en scène de Robert Wilson dirigée par Antonio Pappano. Elle est une invitée régulière des Arènes de Vérone (Carmen, Santuzza de Cavalleria rusticana, Laura de La Gioconda, Amnéris d’Aida…).
En 2009, elle interprète le rôle de Santuzza au Metropolitan Opera, où elle est de nouveau invitée en 2012 pour La Femme sans ombre (la Nourrice). Plus récemment, elle chante Kundry (Parsifal) au Deutsche Oper de Berlin, Judith (Le Château de Barbe-Bleue) à la Scala de Milan et à l’Opéra de Budapest, Azucena (Le Trouvère) au Théâtre Mihailovsky de Saint-Pétersbourg, le Sphynx (Œdipe d’Eenescu) à Londres et Bucarest sous la direction de Valdimir Jorowski. Elle participe à une tournée avec Ivan Fischer à Londres et Amsterdam.
En 2016, elle a reçu le Prix Kossuth, la plus grande distinction accordée par le gouvernement hongrois.

Projets :
Cavalleria rusticana et Le Château de Barbe‑Bleue à Budapest, Aida aux Arènes de Vérone.