Vincent Pontet / OnP

Opéra

Nouveau

La Cenerentola

Gioacchino Rossini

Palais Garnier

du 10 juin au 13 juillet 2017

3h10 avec 1 entracte

La Cenerentola

Palais Garnier - du 10 juin au 13 juillet 2017

Synopsis

« Le monde est un grand théâtre et nous sommes tous des comédiens ; On peut en un instant changer de personnage. »  

Alidoro, Acte I, scène 7


« Avant la fin du carnaval, tout Rome aimera ma Cendrillon… » Ainsi s’exprimait Rossini en 1817, après l’échec de la première, persuadé que la citrouille finirait par devenir un somptueux carrosse. L’avenir devait lui donner raison. Pourtant, en passant du conte de Perrault à l’opéra, l’humble servante qui rêve d’aller au bal a perdu tous ses atours magiques : ici point de fée qui, d’un coup de baguette, transforme les souris en chevaux, les rats en cochers et les lézards en laquais. Et ce n’est pas une pantoufle de vair mais un bracelet que la belle laisse, volontairement d’ailleurs, à son prince en le mettant au défi de la retrouver. Les Lumières ont allumé leurs feux à travers l’Europe et voici que La Cenerentola se concentre sur l’essentiel : se confronter à l’altérité sociale pour retrouver, sous les haillons, la crinoline. Guillaume Gallienne, sociétaire de la Comédie‑Française, réalise sa première mise en scène d’opéra.

Durée : 3h10 avec 1 entracte

Langue : Italien

Artistes

Dramma giocoso en deux actes (1817)


Équipe artistique

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Surtitrage en français et en anglais

Galerie médias

  • En Quête de La Cenerentola

    En Quête de La Cenerentola

    Écouter le podcast

  • Podcast La Cenerentola

    Podcast La Cenerentola

    Écouter le podcast

  • La Fille du volcan

    La Fille du volcan

    Lire la vidéo

  • Sur les cendres de l’innocence

    Sur les cendres de l’innocence

    Lire l’article

  • L’éruption à venir

    L’éruption à venir

    Lire la vidéo

  • Guillaume Gallienne met en scène La Cenerentola

    Guillaume Gallienne met en scène La Cenerentola

    Lire l’article

En Quête de La Cenerentola

Écouter le podcast

En Quête #04

En Quête de La Cenerentola

Par David Christoffel

Du 10 juin au 13 juillet, « La Cenerentola » est à l’affiche du Palais Garnier dans une mise en scène de Guillaume Gallienne dans laquelle un volcan occupe une place centrale. Poète et créateur radiophonique, David Christoffel est parti sur les traces de Cendrillon avec le vulcanologue Jacques-Marie Bardintzeff.    

Podcast La Cenerentola

Écouter le podcast

"Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris" - en partenariat avec France Musique

07 min

Podcast La Cenerentola

Par Judith Chaine

  • En partenariat avec France Musique

Avec « Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris », nous vous proposons des incursions originales dans la programmation de la saison à la faveur d’émissions produites par France Musique et l’Opéra national de Paris. Pour chacune des productions d’opéra et de ballet, Judith Chaine pour le lyrique et Stéphane Grant pour la danse, vous introduisent, avant votre passage dans nos théâtres, aux œuvres et aux artistes que vous allez découvrir.        

© Eléna Bauer / Onp

La Fille du volcan

Lire la vidéo

La Cenerentola par Guillaume Gallienne

3:26 min

La Fille du volcan

Par Octave

Plongée dans les coulisses de La Cenerentola en compagnie du metteur en scène.

© Isabelle Debreuille

Sur les cendres de l’innocence

Lire l’article

Visite des décors de La Cenerentola vus par Guillaume Gallienne

02 min

Sur les cendres de l’innocence

Par Anne-Claire Cieutat, Jo Fishley , BANDE A PART

Guillaume Gallienne met en scène une Cenerentola de Rossini exaltant la bonté, dont il ouvre les portes du décor. Visite en images et en sons. 

Une grande maison de feu se dresse. Elle est habillée d’un rouge de fresque pompéienne, un beau rosso pompeiano ombré par des bruns fondus et des ocres qui pourraient bien être les nuances du jaune de Naples issu des laves du Vésuve. Le décor d’Eric Ruf - l’administrateur de la Comédie Française s’est fait scénographe - dresse cette maison majestueuse, palais napolitain à la façade minérale flamboyante sur un lit accidenté de lave noire et de cendres.

La Cenerentola appartient à un monde consumé, cette Cendrillon volcanique de Guillaume Gallienne célèbre la fin de l’innocence, dans un univers qui s’est effondré. Cette innocence perdue est à la noce avec la bonté. Cendrillon est une jeune fille qui aime et pardonne, ces vertus qui manquent à notre temps et que le metteur en scène venu du Français exalte.

Cette Cendrillon d’Italie, cette Angelina chez Rossini, accroche à nos jours son idéale bienveillance. Légère comme la harpe aérienne qui joue sa musique, elle s’est échappée chez Guillaume Gallienne de la comédie italienne, avec ses monstres méprisables et touchants, ses fanfarons entre frivolité et gravité, ses créatures joyeuses et allègres.

Voici un bal à l’histoire joyeuse, une histoire d’amour soulevée de fantaisie, qui donne envie de croire aux contes et aux fées. Alors, tant pis s’il n’y a pas de bonne fée, pas de pantoufle, pas de citrouille, mais un philosophe et un bracelet, on retrouve quand même les sœurs mauvaises, la très jeune fille naïve qui passe de l’enfance maltraitée au bonheur triomphant, la famille décomposée avec ses névroses. Ce n’est plus un conte, mais sa morale essentielle vibre, la bonté l’emporte sur la cruauté.    







© Brigitte Enguerand

L’éruption à venir

Lire la vidéo

La Cenerentola par Eric Ruf

2:52 min

L’éruption à venir

Par Octave

Plongée dans les coulisses de La Cenerentola en compagnie du scénographe.

© Elena Bauer / OnP

Guillaume Gallienne met en scène La Cenerentola

Lire l’article

En répétition

02 min

Guillaume Gallienne met en scène La Cenerentola

Par Octave

Lorsque Stéphane Lissner lui a proposé de mettre en scène La Cenerentola de Rossini, le premier réflexe de Guillaume Gallienne a été de lui demander pourquoi il avait pensé à lui. Le directeur de l’Opéra de Paris lui a répondu : « Parce que c’est sur la famille, c’est drôle et c’est cruel. »

Acteur, metteur en scène, réalisateur, sociétaire de la Comédie-Française, Guillaume Gallienne signe avec La Cenerentola sa première mise en scène d’opéra. La photographe Éléna Bauer a capté l’atmosphère du spectacle en train de se faire. Commentaires de Guillaume Gallienne.



Guillaume Gallienne et Marie Lambert
Guillaume Gallienne et Marie Lambert © Elena Bauer / OnP

« Peu de temps après avoir accepté la commande de l’Opéra de Paris, avec ma collaboratrice Marie Lambert, nous avons parlé de cinéma italien. Nous avons évoqué Riz amer, Anna Magnani, Ettore Scola et Affreux, sales et méchants, Respiro, Valeria Golino… »

Guillaume Gallienne et Teresa Iervolino (Angelina)
Guillaume Gallienne et Teresa Iervolino (Angelina) © Elena Bauer / OnP

« Battue, privée de son nom, Angelina est littéralement maintenue sous la cendre. Dans ce dénuement brut, un feu est pourtant présent, qui menace de jaillir. Lorsque je suis allé écouter Teresa Iervolino dans le rôle d’Angelina à Palerme, elle m’a énormément plu : je me suis dit qu’elle pouvait être ce volcan. »

Teresa Iervolino (Angelina), Guillaume Gallienne, Alessio Arduini (Dandini)
Teresa Iervolino (Angelina), Guillaume Gallienne, Alessio Arduini (Dandini) © Elena Bauer / OnP

« Comment le Prince et Angelina peuvent-ils se reconnaître ? Comment ce coup de foudre peut-il être une évidence ? Angelina est handicapée émotionnellement parce qu’elle a été privée d’affection. Et lui ? D'où vient sa fragilité ? Et quelle est sa relation avec Dandini ? Pourquoi Alidoro appelle-t-il Angelina sa fille ? »

Guillaume Gallienne et Alessio Arduini (Dandini)
Guillaume Gallienne et Alessio Arduini (Dandini) © Elena Bauer / OnP

« J’ai vu de nombreuses versions de La Cenerentola. Des versions très opera buffa. Elles ne m’intéressent pas vraiment. J’ai l’impression qu’il y a autre chose dans la musique. Lorsque je dirige les chanteurs, j’ai tendance à gommer énormément. Quand un interprète me dit : - J’ai l’impression de ne pas jouer. Je lui dis : - Alors c’est que tu as trouvé le juste ton. »

  • La Cenerentola - Gioachino Rossini

Accès et services

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Mécènes et partenaires

Partenaires médias et techniques

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page