La cenerentola

Gioacchino Rossini

Palais Garnier - du 10 juin au 13 juillet 2017

La Cenerentola

Dramma giocoso en deux actes (1817)

Musique
Gioacchino Rossini
Livret
Jacopo Ferretti

D'après Charles Perrault, Cendrillon

En langue italienne

Direction musicale
Ottavio Dantone
Mise en scène
Guillaume Gallienne
Collaboration artistique
Marie Lambert
Don Ramiro
Juan José De León
Dandini
Alessio Arduini
Don Magnifico
Maurizio Muraro
Clorinda
Chiara Skerath
Tisbe
Isabelle Druet
Angelina
Teresa Iervolino
Alidoro
Roberto Tagliavini
Décors
Éric Ruf
Costumes
Olivier Bériot
Lumières
Bertrand Couderc
Chorégraphie
Glyslein Lefever
Chef des Choeurs
José Luis Basso

Orchestre et Choeurs de l’Opéra national de Paris

Surtitrage en français et en anglais

Ce spectacle fera l’objet d’une captation audiovisuelle

Une co-production Opéra national de Paris et Cinétévé avec le soutien du CNC et la participation de France 3, réalisée par Louise Narboni.
Diffusion en direct au cinéma le 20 juin, puis sur Culturebox.fr.
Diffusion sur France 3 ultérieurement.

Podcast


à propos


« Le monde est un grand théâtre et nous sommes tous des comédiens ; On peut en un instant changer de personnage. »  

Alidoro, Acte I, scène 7


« Avant la fin du carnaval, tout Rome aimera ma Cendrillon… » Ainsi s’exprimait Rossini en 1817, après l’échec de la première, persuadé que la citrouille finirait par devenir un somptueux carrosse. L’avenir devait lui donner raison. Pourtant, en passant du conte de Perrault à l’opéra, l’humble servante qui rêve d’aller au bal a perdu tous ses atours magiques : ici point de fée qui, d’un coup de baguette, transforme les souris en chevaux, les rats en cochers et les lézards en laquais. Et ce n’est pas une pantoufle de vair mais un bracelet que la belle laisse, volontairement d’ailleurs, à son prince en le mettant au défi de la retrouver. Les Lumières ont allumé leurs feux à travers l’Europe et voici que La Cenerentola se concentre sur l’essentiel : se confronter à l’altérité sociale pour retrouver, sous les haillons, la crinoline. Guillaume Gallienne, sociétaire de la Comédie‑Française, réalise sa première mise en scène d’opéra.

Galerie
L M M J V S D
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
L M M J V S D
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456

Articles liés

Offres Spectateurs

  • Pass' Opéra

    Votre carte de réduction ! Seul ou à deux, bénéficiez dès l’achat de votre Pass de 20% de réduction sur une sélection de représentations.

    En savoir plus
  • Soirées - de 40 ans

    Soirées dédiées aux spectateurs âgés de moins de 40 ans, avec présentation des œuvres par un intervenant, animations spécifiques et un tarif réduit de 40 % sur toutes les catégories de places

    En savoir plus
  • Pass’ Académie

    Pour ne rien manquer de la riche programmation de l’Académie, l’Opéra national de Paris vous propose deux formules de Pass' Académie.

    En savoir plus
Les Indes galantes