Maurizio Muraro
Basse

Artiste de la saison 17/18

Maurizio Muraro remporte d’importants prix internationaux tels que le Concours International Katia Ricciarelli en 1990, le Concours A. Belli à Spoleto en 1994, le Prix Eberhard Waechter du meilleur chanteur d’opéra du Staatsoper de Vienne au cours de la saison 1999 / 2000. Il se produit sur les plus grandes scènes internationales (Metropolitan Opera de New York, Covent Garden de Londres, New National Theatre de Tokyo, Deutsche Oper et Staatsoper de Berlin, Staatsoper de Vienne, de Munich et de Hambourg, Théâtre Royal de La Monnaie à Bruxelles, La Fenice de Venise, Teatro Carlo Felice de Gênes, Scala de Milan, Teatro Comunale de Florence, Festival de Ravenne, Arènes de Vérone, etc.) avec des chefs d’orchestre tels que Riccardo Muti, Zubin Mehta, James Levine, Seiji Ozawa, Claudio Abbado, Sir Colin Davis, Daniel Oren, Antonio Pappano, Ivor Bolton, Marcello Viotti, Giuseppe Sinopoli, etc. Spécialiste du répertoire mozartien, il affectionne particulièrement les rôles de Figaro et Leporello. Il interprète également des rôles dramatiques tels que Fiesco (Simon Boccanegra), Banco (Macbeth), Sparafucile (Rigoletto) et Philippe II (Don Carlo), ainsi que Bartolo (Le Barbier de Séville), Don Magnifico (La Cenerentola), Don Pasquale, Lord Runebif (La Vedova scaltra de Wolf-Ferrari), Don Alfonso (Così fan tutte), Osmin (L’Enlèvement au sérail), Sulpice (La Fille du régiment)…
Au cours des dernières saisons, on a pu l’entendre dans Le Barbier de Séville au Deutsche Oper de Berlin, au Bayerische Staatsoper de Munich, au Staatsoper de Berlin, à la Scala de Milan, à l’Opéra national de Paris, à l’Opéra de San Francisco, au Covent Garden de Londres, au Semperoper de Dresde et au Metropolitan Opera de New York, Adriana Lecouvreur (le Prince de Bouillon) au Covent Garden de Londres, La Clémence de Titus (Publio) au Festival de La Corogne, Les Noces de Figaro (Bartolo) à l’Opéra national de Paris et au Metropolitan Opera, Manon Lescaut (Geronte di Ravoir), I due Foscari (Jacopo Loredano) et Ferrando (Le Trouvère) au Covent Garden de Londres, Benvenuto Cellini (Balducci) à l’Opéra national d’Amsterdam et au Liceu de Barcelone, le rôle‑titre de Don Pasquale à l’Opéra de San Francisco. Il interprète le rôle d’Angelotti dans la version de Tosca filmée par Benoît Jacquot.

Projets :
Benvenuto Cellini et Gianni Schicchi (Simone) à l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans