Opéra
01:27

Dessine-moi La Force du destin

Une minute pour comprendre l’intrigue

Par Matthieu Pajot le 23 novembre 2022
Lorsque le rideau se lève, Don Alvaro s’apprête à fuir avec Leonora. Hélas, les deux amants sont surpris par le père de la jeune femme. Alvaro jette ses pistolets à terre mais voilà qu’un coup de feu part et tue le père : le destin est impitoyable et se rit du sort des hommes. Grande fresque pleine de rebondissements et marquée par le thème de la malédiction, comme Rigoletto ou Le Trouvère, La Force du destin est aussi un ouvrage ancré dans son époque. En 1861, Verdi a accepté de devenir député pour servir ses idéaux politiques. Mais le Risorgimento bat de l’aile et le compositeur est en proie au doute. Cette mélancolie noire imprègne sa partition, irriguée par le motif du destin mais aussi par l’idée de la rédemption. Dans la mise en scène de Jean‑Claude Auvray, l’opéra devient le lieu où les rêves se brisent sur le mur de la réalité, mais d’où s’élève un fragile chant d’espoir d’une beauté envoûtante.   

Articles liés

S'abonner au magazine

Inscrivez-vous pour recevoir par email
les actualités d'Octave Magazine.

S'inscrire

Haut de Page