Emma Birski / OnP

Opéra

Nouveau

Fin de partie

György Kurtág

Palais Garnier

du 30 avril au 19 mai 2022

2h05 sans entracte

Fin de partie

Palais Garnier - du 30 avril au 19 mai 2022

Synopsis

Comme Clov le souligne dès sa première apparition : le spectacle n’a pas encore commencé qu’il est déjà fini. À 90 ans, György Kurtág livre son premier opéra et prend pour sujet l’oeuvre éponyme de Samuel Beckett créée en 1957. Pièce maîtresse d’un théâtre qui s’est redéfini après la Seconde Guerre mondiale, elle présente un monde post‑apocalyptique et quatre personnages dont les relations se sont dégradées au point le plus extrême : un vieillard paraplégique, son domestique handicapé et ses parents qui vivent dans des poubelles. Pour accompagner ces figures absurdes, ombres d’elles‑mêmes, le metteur en scène Pierre Audi n’ajoute sur le plateau qu’une maison. Dans ce no man’s land, résonnent les accents sombres et profonds de l’orchestre, cinquième personnage de l’opéra, au service d’une partition aussi riche que la vie sur scène semble dénuée de sens.

Durée : 2h05 sans entracte

Langue : Français

Surtitrage : Français / Anglais

  • Ouverture

  • Première partie 125 min

  • Fin

Voir les actes et les personnages

PERSONNAGES

Hamm : Vieil homme en fauteuil roulant
Nagg :  Le père de Hamm
Nell :  La mère de Hamm
Clov :  Le serviteur de Hamm

Quatre personnages habitent l’espace restreint d’une maison au bord de la mer : Hamm, un vieux monsieur en fauteuil roulant, son serviteur Clov qui, lui, ne peut pas s’asseoir, et Nagg et Nell, les très vieux parents de Hamm, qui ont perdu leurs jambes et vivent dans deux poubelles. La cohabitation des quatre personnages est problématique. Hamm ne supporte pas la présence de ses parents et leurs bavardages, Nell celle de Nagg, tandis que Clov prend soin d’eux trois avec lassitude et un détachement sarcastique. Tous les quatre attendent la fin de cette situation statique et claustrophobe, sans issue possible.
Le premier personnage à apparaître est Nell, dont les propos laissent entrevoir une faible lueur de mémoire : le bruit de pas, le seul son qui s’entend sur la plage (1. Prologue). Puis Clov et Hamm apparaissent; le serviteur, agité et instable sur ses jambes, exécute des gestes répétitifs entrecoupés de rires brefs et nerveux ; ce sont les mêmes gestes qu’il fait tous les jours lors des tâches ménagères (2. Pantomime de Clov). Le serviteur exprime alors sa conviction – ou peut-être seulement son espoir – que la situation dans laquelle il se trouve touche bientôt à sa fin (3. Premier monologue de Clov). Hamm, quant à lui, médite sur sa souffrance et celle de ses parents : bien qu’abattu et prostré, il se déclare incapable de mettre fin à ses jours (4. Premier monologue de Hamm).
La vie de Nagg et de Nell est mise à rude épreuve à cause de leur énorme handicap ; tous les deux sont à bout, usés par l’âge et les continuelles disputes et incompréhensions réciproques ; au cours de leur conversation, le souvenir de leur accident en tandem dans les Ardennes, où ils ont perdu leurs jambes, puis celui d’une promenade en bateau sur le lac de Côme, leur reviennent à la mémoire. Ce sont seulement ces souvenirs qui les font encore rire et qui apparemment témoignent d’un peu de nostalgie pour la vie qu’ils ont passé ensemble. Mais Hamm, qui voudrait dormir, est irrité par leur bavardage et ordonne à Clov de jeter à la mer les poubelles contenant Nagg et Nell. C’est alors que Nell meurt ; cependant aucun des autres personnages ne semble s’en apercevoir (5. Bidon).
Hamm veut raconter une histoire à Nagg : un jour un père s’était présenté à lui le soir de Noël pour lui demander du pain pour son fils et Hamm avait décidé de l’embaucher (6. Roman). Nagg se souvient de l’époque où Hamm était petit et avait besoin de lui (7. Monologue de Nagg) ; Hamm réfléchit alors sur la difficulté de ses rapports avec les autres (8. Avant-dernier monologue de Hamm), puis il demande à Clov son calmant : le serviteur lui répond qu’il n’y en a plus (9. Dialogue de Hamm et de Clov). Hamm lui déclare qu’il n’a donc plus besoin de lui. Cependant il lui demande de lui dire, avant qu’il ne parte, quelque chose dont il puisse se souvenir ; Clov remarque que jusque-là Hamm ne lui avait jamais parlé et que ce n’est que maintenant qu’il est sur le point de le quitter que son maître s’intéresse à lui (10. “C’est fini, Clov” et Vaudeville de Clov).
L’heure est arrivée pour Clov de réfléchir à sa situation : il n’a jamais compris le sens de mots comme “amour” et “amitié”, et pourtant il se sent vieux, fatigué, incapable de se forger de nouvelles habitudes, lié comme il est au cycle physiologique d’une vie quotidienne répétitive et toujours égale à elle-même (11. Dernier monologue de Clov). Quand Clov est sur le point de partir, Hamm le remercie (12. Transition au final). Puis, même si Clov ne s’est pas encore éloigné, Hamm se rend compte qu’il est resté seul (13. Dernier monologue de Hamm) : c’est maintenant à son tour et à lui seul de jouer la fin de partie (14. Épilogue).

Argument issu du programme de Fin de partie Teatro alla Scala, saison 2017/2018 (Traduction : G. Viscardi)

Artistes

Opéra en un acte
D’après Samuel Beckett, Endgame

Équipe artistique

Orchestre de l’Opéra national de Paris
Production Teatro alla Scala, Milan et de Nationale Opera

Fin de partie sera diffusé sur France Musique le 1er juin dans l'émission "Le concert de 20h", présentée par Arnaud Merlin.

Galerie médias

  • Dessine-moi Fin de partie

    Dessine-moi Fin de partie

    Lire la vidéo

  • Podcast Fin de partie

    Podcast Fin de partie

    Écouter le podcast

  • Diamant noir

    Diamant noir

    Lire la vidéo

Dessine-moi Fin de partie

Lire la vidéo

Une minute pour comprendre l’intrigue

1:28 min

Dessine-moi Fin de partie

Par Octave

Comme Clov le souligne dès sa première apparition : le spectacle n’a pas encore commencé qu’il est déjà fini. À 90 ans, György Kurtág livre son premier opéra et prend pour sujet l’oeuvre éponyme de Samuel Beckett créée en 1957. Pièce maîtresse d’un théâtre qui s’est redéfini après la Seconde Guerre mondiale, elle présente un monde post‑apocalyptique et quatre personnages dont les relations se sont dégradées au point le plus extrême : un vieillard paraplégique, son domestique handicapé et ses parents qui vivent dans des poubelles. 

Pour accompagner ces figures absurdes, ombres d’elles‑mêmes, le metteur en scène Pierre Audi n’ajoute sur le plateau qu’une maison. Dans ce no man’s land, résonnent les accents sombres et profonds de l’orchestre, cinquième personnage de l’opéra, au service d’une partition aussi riche que la vie sur scène semble dénuée de sens.

Playlist

Podcast Fin de partie

Écouter le podcast

"Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris" - en partenariat avec France Musique

Podcast Fin de partie

Par Octave

Avec « Dansez ! Chantez ! 7 minutes à l’Opéra de Paris », nous vous proposons des incursions originales dans la programmation de la saison à la faveur d’émissions produites par France Musique et l’Opéra national de Paris. Pour chacune des productions d’opéra et de ballet, Charlotte Landru-Chandès pour le lyrique et Jean-Baptiste Urbain pour la danse, vous introduisent, avant votre passage dans nos théâtres, aux œuvres et aux artistes que vous allez découvrir.

© Ruth Walz - Dutch National Opera

Diamant noir

Lire la vidéo

Pierre Audi met en scène Fin de partie

5:13 min

Diamant noir

Par Solène Souriau

Fin de partie, unique opéra du compositeur hongrois György Kurtág, entre au répertoire de l’Opéra national de Paris. Le metteur en scène Pierre Audi évoque les particularités de cette œuvre, inspirée par la célèbre pièce de Samuel Beckett, où quatre personnages attendent la fin. Sur ce thème universel, le compositeur livre une œuvre pleine d’émotions et souvent drôle que Pierre Audi situe dans un bunker, lieu clos, aux multiples facettes….

  • [EXTRAIT] FIN DE PARTIE by György Kurtág
  • [EXTRAIT] FIN DE PARTIE by György Kurtág
  • [EXTRAIT] FIN DE PARTIE by György Kurtág
  • [EXTRAIT] FIN DE PARTIE by György Kurtág
  • Fin de partie (saison 21/22)- Leigh Melrose (Clov), Frode Olsen (Hamm)

  • Fin de partie (saison 21/22)- Frode Olsen (Hamm), Hilary Summers (Nell), Leonardo Cortellazi (Nagg)

  • Fin de partie (saison 21/22)- Frode Olsen (Hamm), Leonardo Cortellazi (Nagg)

  • Fin de partie (saison 21/22)- Hilary Summers (Nell), Leonardo Cortellazi (Nagg)

  • Fin de partie (saison 21/22) - Leigh Melrose (Clov), Frode Olsen (Hamm)

Accès et services

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Palais Garnier

Place de l'Opéra

75009 Paris

Transports en commun

Métro Opéra (lignes 3, 7 et 8), Chaussée d’Antin (lignes 7 et 9), Madeleine (lignes 8 et 14), Auber (RER A)

Bus 20, 21, 27, 29, 32, 45, 52, 66, 68, 95, N15, N16

Calculer mon itinéraire
Parking

Q-Park Edouard VII16 16, rue Bruno Coquatrix 75009 Paris

Réservez votre place

Au Palais Garnier, des places à 10 € en 6e catégorie (visibilité très réduite, deux places maximum par personne) sont en vente le jour de la représentation aux guichets du Palais Garnier.

Dans les deux théâtres, des places à tarifs réduits sont vendues aux guichets à partir de 30 minutes avant la représentation :

  • Places à 35 € pour les moins de 28 ans, demandeurs d’emploi (avec justificatif de moins de trois mois) et seniors de plus de 65 ans non imposables (avec justificatif de non-imposition de l’année en cours)
  • Places à 70 € pour les seniors de plus de 65 ans

Retrouvez les univers de l’opéra et du ballet dans les boutiques de l’Opéra national de Paris. Vous pourrez vous y procurer les programmes des spectacles, des livres, des enregistrements, mais aussi une large gamme de papeterie, vêtements et accessoires de mode, des bijoux et objets décoratifs, ainsi que le miel de l’Opéra.

Au Palais Garnier
  • Tous les jours, de 10 h à 19 h et jusqu’à la fin des représentations
  • Accessible depuis la place de l’Opéra ou les espaces publics du théâtre
  • Renseignements au 01 53 43 03 97

Mécènes et partenaires

  • Diffuseur radio

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page