Informations sur la mise en place du pass sanitaire

En savoir plus

Un drame silencieux

L’Après-midi d’un faune selon Sharon Eyal

Par Aliénor de Foucaud le 22 novembre 2021

Ancienne danseuse et collaboratrice artistique de la Batsheva Dance Company, Sharon Eyal réinterprète une œuvre emblématique des Ballets russes, L’Après-midi d’un faune, à l’occasion de sa première création pour les danseurs du Ballet de l’Opéra national de Paris. Elle se confie au magazine Octave à propos de la pièce originale de Nijinski, dont elle reprend la musique de Debussy. Formée au langage gaga d’Ohad Naharin, la chorégraphe israélienne exprime le désir de mêler des images empruntées à Nijinski à son style propre, minimal et sensuel, dans une création qu’elle imagine comme un drame silencieux.

S'abonner au magazine

Inscrivez-vous pour recevoir par email
les actualités d'Octave Magazine.

S'inscrire

Haut de Page