FR EN
Saison passée ? (prévoir header particulier si oui) : Oui

Soirée hommage à Yvette Chauviré

Palais Garnier - le 22 avril 2017 à 20h00

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Soirée hommage à Yvette Chauviré

Ballet

Voir les séances S’abonner Réserver Poser une option Ce spectacle n’est pas disponible en abonnement

Offres personnelles sur ce spectacle

Palais Garnier - le 22 avril 2017 à 20h00

2h25 avec 1 entracte

À propos

En quelques mots :

« La danse est une forme de foi, une espérance. C’est une aspiration, le besoin d’atteindre un univers, une atmosphère, un état qui vous fait progresser, la recherche d’une vérité. […] Il faut y aller. Aller vers un ailleurs. Par la lumière intérieure, rejoindre la lumière universelle. Il faut flotter. On ne peut commander cela. Plus exactement c’est une force invisible qui vous porte hors du lieu d’appui. C’est par une intense concentration, un don total de soi, une immense foi, que l’on flotte dans un univers invisible à l’œil nu, amis flamboyant dans l’exaltation artistique. »

Yvette Chauviré 

Représentations

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Disponible en audiodescription

Avantages tarifaires

Plus de places disponibles actuellement

Que vous soyez membre ou non, l’Arop - Les amis de l’Opéra vous propose de réserver des places pour toutes les dates de représentation, y compris pour celles non encore ouvertes à la vente ou celles affichant complet.

Autour de l'œuvre

  • L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    Par Octave

  •  L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    Par Octave

  • L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    Par Octave

  •  L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    L’Opéra de Paris rend hommage à Yvette Chauviré

    Par Octave