la fille mal gardée

Frederick Ashton

Palais Garnier - du 25 juin au 13 juillet 2018

Photo © Kumi Oguro

La Fille mal gardée

Ballet en deux actes

Musique
Louis‑Joseph‑Ferdinand Hérold
Chorégraphie
Frederick Ashton

D'après Jean Dauberval

Décors
Osbert Lancaster
Costumes
Osbert Lancaster
Lumières
George Thomson
Direction musicale
Philip Ellis

Les Étoiles, les Premiers Danseurs et le Corps de Ballet
Orchestre de l’Opéra national de Paris

La représentation du 14 juillet 2018 est gratuite, réservée aux associations caritatives partenaires.

  • Mécène de La Fille mal gardée│*L’ingéniosité au service de la vie

à propos


Dans mon imagination, il existe une vie au pays de l’éternelle fin de printemps, une pastorale luxuriante de soleil perpétuel et de bourdonnement d’abeilles.

- Frederick Ashton

C’est l’un des plus anciens ballets d’action de l’histoire et pourtant, il n’a pas pris une ride. En juillet 1789, quelques jours avant la prise de la Bastille, Jean Dauberval crée la première version de La Fille mal gardée dont le sujet porte, pour la première fois, sur les amours de simples paysans. Depuis, plusieurs chorégraphes se sont emparés du sujet, notamment Marius Petipa en 1885 et Frederick Ashton en 1960. Le succès durable de la version d’Ashton, qui va jusqu’à faire danser les coqs, les vieilles dames et les parapluies, n’est pas seulement dû à la parfaite fluidité de la chorégraphie, mais aussi aux personnages d’un charme irrésistible qu’Ashton a caractérisés avec humour et subtilité.

Galerie
Réserver
L M M J V S D
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
L M M J V S D
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345