FR EN

Robert Gleadow
Baryton-basse

© Hugh Wesley / OnP

Né à Toronto, Robert Gleadow a fait partie de l’Opéra Studio de la Canadian Opera Company de Toronto et du Jette Parker Young Artist Program du Royal Opera House de Londres. Il a interprété le rôle-titre de Don Giovanni à Bâle, Figaro (Les Noces de Figaro) à Cologne, Montréal et à l’Opéra Royal de Versailles, Leporello au Théâtre des Champs-Elysées et au Deutsche Oper de Berlin, Masetto au Royal Opera House de Londres, Guglielmo (Così fan tutte) et Leporello à Glyndebourne, Talbot (Maria Stuarda), Truffaldino (Ariane à Naxos), Angelotti (Tosca) au Houston Grand Opera, Colline (La Bohème) à Dallas et Santiago du Chili, Colline, l’Orateur (La Flûte enchantée) et Theseus (Le Songe d’une nuit d’été) à la Canadian Opera Company. Il a fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Tristan et Isolde (Steuerman) en 2008. Il s’est produit en concert dans l’Oratorio de Noël de Bach à Paris, la Passion selon saint Matthieu et la Messe en si de Bach avec le Hallé Orchestra et Sir Mark Elder, le Requiem de Mozart avec l’Ensemble Matheus et le Baltimore Symphony Orchestra.
Plus récemment, il a chanté Leporello au Musikfest de Brême avec Le Cercle de l’Harmonie, au Staatsoper de Vienne et au Deutsche Oper de Berlin, Basilio (Le Barbier de Séville) et Alidoro (La Cenerentola) au Théâtre des Champs-Elysées, Armida en tournée européenne avec Les Musiciens du Louvre et Marc Minkowski, Guglielmo à Bucarest, Versailles, Grenoble et à l’Opéra de Lausanne, Basilio (Le Barbier de Séville), Lindorf, Coppélius, Miracle et Dapertutto (Les Contes d’Hoffmann) au Musikfest de Brême. Il a enregistré le rôle de Lorenzo de I Capuleti e i Montecchi pour Deutsche Grammophon aux côtés d’Anna Netrebko.

Projets :
le Stabat Mater de Dvořak avec l’Orchestre Symphonique de Vancouver, La Création de Haydn et Le Messie de Haendel, avec l’Orchestre Symphonique de Pittsburgh dirigé par Manfred Honeck, Il Primo Omicidio au Concertgebouw d’Amsterdam.