Kiup Lee Ténor

© Studio j'adore ce que vous faites ! / OnP

Biographie

Né à Incheon en Corée du Sud, Kiup Lee étudie le chant lyrique à l’Université Kyung Hee de Séoul. Il rejoint en 2018 l’Académie international d’Opéra de Gand, en Belgique. 

En Corée, il interprète les rôles suivants : Nathanaël des Contes d’Hoffmann en 2011, Riccardo d’Un ballo in maschera en 2013, Rodolfo de La Bohème en 2015 et 2017, Nemorino de L’Elisir d’amore en 2016. Il est Don Anchise de La Finta giardiniera à Gand, en 2019. Il chante les rôles de la Théière, du petit Vieillard et de la Rainette de L’Enfant et les sortilèges au Bozar de Bruxelles en 2018 - rôles qu’il reprend sur la scène du Palais Garnier en janvier 2020. Il remporte les premiers prix de nombreux concours de chant en Corée du Sud. 

Kiup Lee rejoint l’Académie de l’Opéra national de Paris en septembre 2019. En décembre 2019, il interprète Bastien de Bastien et Bastienne de Mozart, à l’Amphithéâtre Bastille, dans la mise en scène de Mirabelle Ordinaire. En mai 2021, il est le Male Chorus du Viol de Lucrèce de Britten au Théâtre des Bouffes du Nord dirigé par Léo Warynski et mis en scène par Jeanne Candel. 

Il interprète le rôle du Capitaine de La Giuditta de Scarlatti sous la direction de Thibault Noally à La Grange au Lac d’Évian dans le cadre du Festival Voix d’automne. Il interprète l’un des quatre mourners de A Quiet place de Leonard Bernstein au Palais Garnier dans une mise en scène de Krzysztof Warlikowski. 

Au printemps 2023, il incarne Dorvil de La Scala di seta de Rossini avec les artistes de l’Académie sous la direction d’Elisabeth Askren et dans une mise en scène de Pascal Neyron à l’Athénée Théâtre Louis-Jouvet.

Journal d'un chanteur #29 : KIUP LEE

À l’affiche

Plongez dans l’univers Opéra de Paris

Nous suivre

Haut de Page