FR EN

Jean‑François Borras
Ténor

© Youness Taoui /OnP

Jean-François Borras intègre en 1998 la classe de chant de l’Académie de Musique Rainier III de Monaco où il étudie avec Marie‑Anne Losco et poursuit sa formation auprès de Michèle Command et Gabriel Bacquier. Depuis 2007, il se produit sur les grandes scènes lyriques internationales, sous la direction d’Alain Guingal, Evelino Pidó, Daniel Oren, Patrick Fournillier, Daniele Callegari, Fabrizio Carminati, Michel Plasson, Alain Altinoglu, Stéphane Denève. Il chante Alfredo (La Traviata) à Mannheim, Des Grieux (Manon) à l’Opéra de Rome, au Palau de les Arts de Valence, à l’Opéra national de Paris et au Staatsoper de Vienne, le Duc de Mantoue (Rigoletto) à Rouen, Caracalla, Athènes et Gênes, Roméo (Roméo et Juliette de Gounod) à Trieste, Vérone et Gênes, Rodolfo (La Bohème) à Trieste, Aix-la-Chapelle et Graz, Raimbaud (Robert le Diable) au Royal Opera House de Londres, Alfredo Germont à l’Opéra de Monte‑Carlo, le Chevalier de La Force (Dialogues des carmélites) à l’Accademia Santa Cecilia de Rome et fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York dans le rôle-titre de Werther.
Plus récemment, on peut l’entendre dans La Bohème au Metropolitan Opera, Macbeth au Théâtre des Champs-Élysées, Thaïs (Nicias) à São Paulo, Lucia di Lammermoor à Avignon, Palerme et Florence, Werther au Palau de les Arts de Valence, La Traviata au Staatsoper de Vienne et à l’Opéra national de Paris, Faust au Staatsoper de Hambourg et à l’Opéra de Marseille, Carmen à l’Opéra de Hong-Kong, Mefistofele aux Chorégies d’Orange, La Chauve-souris à l’Opéra de Lausanne, La Bohème à l’Opéra de Dallas.

Projet :

Werther au Théâtre du Capitole de Toulouse.

À retrouver dans