Christian Rodrigue Moungoungou
Baryton

Artiste de la saison 18/19Choeurs de l’Opéra
© DR

Après l’obtention d’un DEA en science de gestion à la faculté de Strasbourg 1, Christian-Rodrigue Moungoungou entame une formation musicale en Alsace puis à Lyon et obtient son prix de chant au CNSMD de Lyon en juin 2005. Il participe à de nombreux festivals comme celui d’Aix-en-Provence en 2002 ou ceux de Salzbourg et de Schleswig-Holstein en 2004.
À l’opéra, il chante Énée dans Didon et Énée de Purcell à Lyon en 2002, Goro dans Madame Butterfly de Puccini au Festival de Gattières en juillet 2003, Orêt dans Philémon et Baucis de Haydn à l’Opéra de Lyon en avril 2004, Dandini dans La Cenerentola au Festival d’Île-de-France et en tournée (2005 à 2007), Burschen dans Der Mond de Carl Orff à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille en 2007 et 2010 et le Bouc dans un spectacle autour de Renard de Stravinsky ; il a également interprété les rôles d’Escamillo de Carmen et Valentin de Faust.
En musique de chambre, il est à l’origine de la création en 2009 de l’ensemble Grazioso, avec lequel il se produit notamment au Studio Bastille. Au concert, son répertoire de soliste s’étend à l’oratorio avec diverses cantates de Bach, les Requiem de Mozart et Fauré ainsi que de nombreuses messes. Depuis septembre 2005, il est artiste des chœurs titulaire à l’Opéra national de Paris, où il interprète des rôles de soliste, entre autres dans Le Chevalier à la rose et Capriccio de Richard Strauss, La Juive d’Halévy, Don Carlo de Verdi, Mireille de Gounod, Billy Budd de Britten. 

À retrouver dans