Christian Rodrigue Moungoungou Baryton
Artiste de la saison 22/23Choeurs de l’Opéra

© Julien Benhamou / OnP

Biographie

Après l’obtention d’un DEA en science de gestion à la faculté de Strasbourg I, Christian Rodrigue Moungoungou entame une formation musicale en Alsace puis à Lyon et obtient son prix de chant au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon en juin 2005. Il participe à de nombreux festivals comme celui d’Aix-en-Provence en 2002 ou ceux de Salzbourg et de Schleswig-Holstein en 2004. 

À l’opéra, il chante Énée dans Didon et Énée de Purcell à Lyon en 2002, Goro dans Madame Butterfly de Puccini au Festival de Gattières en 2003, Orêt dans Philémon et Baucis de Haydn à l’Opéra de Lyon en 2004, Dandini dans La Cenerentola au Festival d’Île-de-France et en tournée (2005 à 2007), Burschen dans Der Mond de Carl Orff à l’Amphithéâtre de l’Opéra Bastille en 2007 et 2010 et le Bouc dans un spectacle autour de Renard de Stravinsky. Il a également interprété les rôles d’Escamillo de Carmen de Bizet et Valentin de Faust de Gounod. 

En musique de chambre, il est à l’origine de la création en 2009 de l’ensemble Grazioso, avec lequel il se produit notamment au Studio Bastille. En concert, son répertoire de soliste comprend de l’oratorio avec diverses cantates de Bach, les Requiems de Mozart et Fauré, ainsi que de nombreuses messes. 

Depuis septembre 2005, Christian Rodrigue Moungoungou est artiste des Chœurs titulaire à l’Opéra national de Paris, où il interprète des rôles de soliste, entre autres dans Le Chevalier à la rose et Capriccio de Richard Strauss, La Juive d’Halévy, Don Carlo de Verdi, Mireille de Gounod, Billy Budd de Britten ou Le Barbier de Séville de Rossini.

À l’affiche

Haut de Page