Covid-19 : Annulation de la saison 19/20

En savoir plus

Communiqué du 23 décembre 2019

Les métiers d'art de l'Opéra national de Paris s'exposent à la Gare de l'Est

© Heinz Peter Knes / OnP
10 décembre 2019Le coq sportif célèbre les 350 ans de l’Opéra national de Paris en collaboration avec les ateliers de couture du Palais Garnier 3 janvier 2020Le 8 janvier 2020, donnez votre sang à l’Opéra Bastille

À l’occasion de la célébration des 350 ans de l’Opéra national de Paris, le photographe Heinz Peter Knes a réalisé des photographies dans les ateliers de l’Opéra Bastille et du Palais Garnier, objets d’une exposition interne dans ces deux théâtres.
Une sélection de ces photographies seront exposées en grand format sur le parvis et dans le hall Alsace de la Gare de l’Est, du 23 décembre 2019 au 22 février 2020.
Ces images sont publiées aux éditions Lienart, dans l’ouvrage « L’atelier des artistes », accompagnées d’un texte d’Aurélie Filippetti. 


L’Opéra national de Paris fête ses 350 ans.


Un âge vénérable et cependant synonyme de jeunesse, exprimée par la vitalité des spectacles présentés sur ses deux scènes du Palais Garnier et de l’Opéra Bastille.
L’institution réunit aujourd’hui une compagnie de danse, un orchestre, un chœur, une école de danse, une académie et une équipe désireuse de servir tous les artistes ! Elle fédère bien des participants, dont le travail effectué le plus souvent dans l’ombre, n’en est pas moins essentiel pour la réussite des spectacles.
Ainsi au cœur de cette grande maison, les ateliers ne cessent de créer.
Pour en rendre compte, une carte blanche a été donnée à Heinz Peter Knes, photographe berlinois, afin qu’il pose son regard sur les métiers d’art de l’Opéra national de Paris.

De la couture au maquillage, de la tapisserie au génie scénique, il a effectué une plongée dans les arcanes de ces ateliers, à la découverte des savoir-faire uniques des artisans qui créent sur site tous les décors et costumes.
Perruquier, maquilleur, peintre, sculpteur, ferronnier … Cent-quatre vingt artisans d’art, exerçant onze métiers différents, sont employés à l’Opéra national de Paris et répartis sur les trois sites que sont le Palais Garnier, l’Opéra Bastille et les ateliers Berthier.
La fabrication, l’adaptation et la restauration de décors, de costumes, de matières viennent chaque jour servir les nouvelles lectures d’opéras et de ballets, mais aussi donner une nouvelle jeunesse aux productions anciennes.
L’artisanat d’art, tel qu’il est pratiqué pour le spectacle vivant, doit perdurer, les savoir-faire doivent être enseignés. L’Opéra national de Paris travaille à transmettre ces connaissances, ces gestes, ces techniques, pour former la future génération d’artisans d’art.
L’esthétique de Heinz Peter Knes, quelque part entre intimité et cliché « volé », traduit la rareté de ces métiers, leur contemporanéité et leur ancrage ancien. Elle sait aussi démultiplier la part de rêve qu’ils portent. 

Heinz Peter Knes

© Knes

Heinz Peter Knes est né en 1969 en Allemagne. Il vit et travaille à Berlin. Entre 1993 et 1999, il étudie la photographie à l’Université de Dortmund. Son travail se fait connaître à travers de multiples publications dans des magazines (Spex, 032c, Dutch, Purple, Readymade, Freier, i-D, Art Review, Butt ou Nylon), mais aussi dans de nombreuses expositions individuelles et collectives. Il est également cofondateur du photofanzine Strahlung et collabore par ailleurs régulièrement avec l’enseigne Bless.  

Aurélie Filippetti

© Romane Jacquin

 Aurélie Filippetti est femme politique et romancière française. Elle a été Ministre de la Culture de 2012 à 2014   

Extraits du texte d’Aurélie Filippetti sur l’exposition des images d’Heinz Peter Knes

"Les ateliers de l’Opéra c’est le réel où l’on ne se cogne pas. C’est la fantasmagorie qui s’incarne en travail. Ceux qui œuvrent-là ont le pouvoir de rendre tout rêve réel. Aucune idée ne leur résiste. Ils savent rendre vrai ce qui est faux, rendre solide ce qui est impalpable, donner un visage à un songe."

"Ils inventent et ils conservent, ils créent et ils obéissent aux désirs des autres, d’un metteur en scène, du décorateur. Mais au fond ils sont les princes de ces lieux, ceux qui les font vivre, ceux qui les irriguent."

Heinz Peter Knes
Heinz Peter Knes 4 images

Haut de Page