FR EN

Communiqué du 28 juin 2016

Inauguration de la Ceinture de Lumière du Palais Garnier

Caryatides restaurées sur la façade Est du Palais Garnier avant leur inauguration
© Didier Plowy
22 juin 2016Rencontre des Amis de l'Opéra avec le chorégraphe William Forsythe 7 juillet 2016Résultats des Concours interne et externe de recrutement du Ballet

Le 28 juin 2016, la campagne de restauration de la « Ceinture de Lumière » du Palais Garnier touche à sa fin : pour la première fois depuis leur construction par Charles Garnier en 1875, les éléments d’illumination situés en bordure de cet édifice historique ont retrouvé leur éclat d’origine. Après trois années de travaux, ils sont dévoilés au public.

Une campagne a été initiée en 2013 pour permettre la restauration des 60 éléments qui composent la Ceinture de Lumière : 22 lampadaires, 2 candélabres, 22 cariatides, 4 colonnes pyramidales, 8 colonnes rostrales et 2 colonnes impériales.
Grâce à la mobilisation de près de 900 donateurs privés, 1,8 million d’euros ont pu être rassemblés. Les donateurs, particuliers ou entreprises, ont également eu la possibilité de parrainer l’un des éléments de la Ceinture de Lumière en finançant l’intégralité de sa restauration.
La première partie des travaux s’est achevée en avril 2014 avec l’inauguration de la Rampe de l’Empereur, entrée conçue pour l’usage exclusif de Napoléon III. La seconde phase des restaurations, sur la façade Est du Palais Garnier, est désormais terminée.  

Cariatide restaurée dévoilée lors de l'inauguration
Cariatide restaurée dévoilée lors de l'inauguration © Didier Plowy

Au cours de la cérémonie, les donateurs ont pu dévoiler, un à un, leur cariatide restaurée. Deux très grands mécènes, Madame Tuulikki Janssen et Monsieur Henry Hermand, ont reçu à cette occasion les insignes de Commandeur des Arts et des Lettres.
En soutenant la campagne de la Ceinture de Lumière, de nombreux donateurs ont souhaité marquer leur attachement à un patrimoine unique tout en rendant hommage à des personnes chères. Les proches d’une ancienne danseuse du Ballet de l’Opéra national de Paris expatriée aux États-Unis et récemment disparue ont ainsi souhaité adopter un élément de la Ceinture de Lumière en sa mémoire. Un mari a dédié son don à son épouse et lui en a fait la surprise, quand un couple de mécènes a élu une cariatide pour célébrer la naissance de leur fille.