FR EN

Communiqué du 15 juillet 2016

Des abeilles à l'Opéra Bastille

Ruches sur les terrasses de l'Opéra Bastille
© Inès Artigala
14 juillet 2016Lancement de la saison Opéra d'été 2016 1 août 2016Aurélie Dupont, nouvelle Directrice de la Danse

Cette saison, l’Opéra national de Paris accueille des milliers de nouvelles pensionnaires ; cinq ruches, peuplées de 50 000 abeilles chacune, sont désormais disposées sur les terrasses de l'Opéra Bastille. Entretenues par la société d'apiculture MUGO, elles s'ajoutent aux cinq ruches déjà installées sur les toits du Palais Garnier en 2015.

Connu et apprécié des amateurs depuis 30 ans, le miel produit sur les toits du Palais Garnier sera bientôt commercialisé dans les libraires-boutiques de l’Opéra de Paris aux côtés de la production des ruches de l’Opéra Bastille. En fonction des conditions météorologiques, les premières récoltes de ce nouveau miel, fabriqué par les essaims d’abeilles de l'espèce Buckfast, seront organisées à la rentrée 2016.

Cadres alvéolés contenant le miel stocké par les abeilles de l'Opéra Bastille
Cadres alvéolés contenant le miel stocké par les abeilles de l'Opéra Bastille © Inès Artigala

Contrairement aux idées reçues, les abeilles peuvent butiner dans des conditions très favorables en ville : l’absence de pesticides dans les jardins publics, les amplitudes thermiques réduites, les nombreuses ressources en eau, la grande diversité florale ou encore la pollution industrielle réduite permettent la production d’un miel d’excellente qualité.

Ce projet environnemental s’inscrit dans une perspective de végétalisation des espaces publics urbains ; l'Opéra national de Paris, une ruche culturelle... mais pas seulement !