FR EN

Vincent Huguet
Réalisation

Vincent Huguet s’est d’abord consacré à l’histoire et l’histoire de l’art, notamment contemporain. En 2008, il rencontre Patrice Chéreau, qu’il assiste pour Les Visages et les corps au musée du Louvre, La Nuit juste avant les forêts (B.-M. Koltès), Rêve d’automne (J. Fosse) et enfin Elektra (R. Strauss), au Festival d’Aix-en-Provence, dont il est également dramaturge et dont il dirige les reprises à Milan, New York, Helsinki, Berlin et Barcelone. Il a également travaillé aux côtés de Peter Sellars ainsi que de Luc Bondy et Ivo van Hove.

En 2012, il réalise à l’Opéra national de Montpellier sa première mise en scène, Lakmé (L. Delibes ; dir. R. Tuohy). En 2015, il met en scène trois spectacles : Love I Obey, avec Rosemary Standley, à la scène nationale d’Alençon et à la Philharmonie de Paris, Contes de la lune vague après la pluie (X. Dayer ; dir. J.-Ph. Wurtz), création mondiale à l’Opéra de Rouen et à l’Opéra comique à Paris, ainsi que Encor sur le pavé sonne mon pas nocturne (R. Hahn et M. Proust) pour l’Académie du festival d’Aix-en-Provence et le festival de Grignan. En 2016, il met en scène To be or not to be (Shakespeare/Purcell ; dir. V. Dumestre) à l’Opéra de Rouen, Les Voyages de Don Quichotte (M. Ravel, R. Strauss, M. de Falla, J. Massenet; dir. P. Daniel, P. Dumoussaud, M. Minkowski) à l’Opéra national de Bordeaux. Avec Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances, il crée Trois femmes, un spectacle sur les Histoires sacrées de Charpentier présenté à Caen, Bruges, Lyon, Versailles et Londres. En 2017, il participe à la création de Vaille que vivre (Barbara) au Festival d’Avignon, avec Alexandre Tharaud et Juliette Binoche, il met en scène La Vie parisienne (J. Offenbach ; dir. M. Minkowski) à Bordeaux et Werther (J. Massenet) au Stadttheater de Klagenfurt (Autriche), dirigé par Lorenzo Viotti, avec qui il réalise plusieurs projets à la fondation Gulbenkian (Lisbonne). En 2018, l’Opéra de Paris lui confie le gala inaugural des 350 ans de la maison, et il retourne à Aix-en-Provence pour mettre en scène Didon et Énée (H ; Purcell ; dir. V. Luks), repris à l’hiver 2019 au Théâtre du Bolshoi. Il met également en scène Roméo et Juliette (C. Gounod ; dir. C. Heil) au Luzerner Theater (Suisse). En mai 2019, il met en scène Die Frau ohne Schatten (R. Strauss ; dir. C. Thielemann) au Wiener Staatsoper (Autriche), pour le centenaire de la création de l’œuvre, et retrouve Marc Minkowski à Bordeaux pour une nouvelle production des Contes d’Hoffmann (Offenbach). Parmi les projets à venir, la trilogie Mozart Da Ponte (dir. D. Barenboim) à la Staatsoper unter den Linden, à Berlin.    

À retrouver dans