FR EN

Sava Vemić
Basse

Né à Belgrade, Sava Vemić fait ses études à la faculté de musique de sa ville natale puis au Lindeman Young Artists Development Program du Metropolitan Opera de 2014 à 2017. Il se distingue dans plusieurs compétitions (Premier Prix du Concours International Opera Index à New York en 2016, Premier Prix du Concours Gerda Lissner en 2014). Il fait ses débuts professionnels en 2013 dans le rôle de Sarastro (La Flûte enchantée) à Belgrade puis chante le Comte Rodolfo de La Somnambule et Arcas d’Iphigénie en Aulide au Juilliard Theatre, Ernesto de Parisina d’Este et Sir Walter Raleigh de Roberto Devereux avec The Opera Orchestra of New York, Osmin de L’Enlèvement au sérail et Bartolo des Noces de Figaro avec l’International Vocal Arts Institute à Tel-Aviv.
Il fait ses débuts au Metropolitan Opera au cours de la saison 2016-2017 dans Nabucco (le Grand Prêtre) sous la direction de James Levine puis il interprète le Prince Grémine d’Eugène Onéguine avec le Boston Youth Symphony Orchestra, Sparafucile (Rigoletto) au Théâtre national du Guatemala et la partie de basse de la Nelson Mass de Haydn au Carnegie Hall. La saison suivante, il chante le rôle du prince Grémine à Hawaii et fait ses débuts au Festival d’Aix-en-Provence (un Laquais d’Ariane à Naxos) et au Festival de Verbier (Sparafucile de Rigoletto et Quinault d’Adriana Lecouvreur sous la direction de Valery Gergiev). Il interprète Sarastro au New National Theatre de Tokyo, la Mort dans Der Kaiser von Atlantis à la Maestranza de Séville et il fait ses débuts à l’Opéra national de Paris dans Lady Macbeth de Mzensk (un Officier, le Chef de la police) et Tosca (Angelotti). Au cours de la saison 2019-2020, il interprète le rôle du Frate (Don Carlos), le Prince de Bouillon (Adriana Lecouvreur) et Monterone (Rigoletto) à l’Opéra national de Paris et débute dans le rôle de Leporello (Don Giovanni) au Théâtre Madlenianum de Belgrade. Durant la saison 2020-2021, il fera ses débuts dans le rôle d’Enrico (Anna Bolena) à Munich (Staatstheater am Gärtnerplatz) où il chantera également Sarastro, le Prince Grémine et le Commandeur (Don Giovanni). Il participera à la création Bruno o il Teatro della Memoria (Jupiter) à La Monnaie de Bruxelles et il fera ses débuts avec le Boston Symphony Orchestra dans Lady Macbeth de Mzensk (enregistrement Deutsche Grammophon).

À retrouver dans