Marie Perbost
Soprano

© Christophe Pelé / OnP

Après une formation à la Maîtrise de Radio-France, Marie Perbost entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où elle travaille auprès d’Alain Buet, Cécile De Boever et Anne Le Bozec, qui lui transmet sa passion pour le répertoire du Lied et de la mélodie. Depuis 2012, elle bénéficie d’une bourse de la Fondation l’Or du Rhin (Fondation de France) et est également lauréate de la Fondation Kriegelstein et de la Fondation Meyer. En duo avec la pianiste Joséphine Ambroselli Brault, elle remporte le Prix spécial des Amis du Lied du Concours international de Lied d’Enschede aux Pays-Bas en 2013, le 1er prix du Concours international « Les Saisons de la Voix » de Gordes en 2014 et le Grand prix du Concours international Nadia et Lili Boulanger en 2015. Elle a reçu également le prix du Centre Français de Promotion Lyrique au concours d’Opéra Grand Avignon et a été nommée Révélation Lyrique de l’ADAMI pour 2016. Elle aborde des répertoires variés sous la direction notamment de Lionel Sow dans les Neue Liebesliederwalzer de Brahms à la Philharmonie de Paris, d’Emmanuelle Haïm aux Invalides et de Philippe Pierlot dans la Passion selon Saint Jean de Bach à Notre‑Dame de Paris. Elle interprète Blanche de la Force des Dialogues des carmélites et Despina de Così fan tutte, participant à de nombreux festivals parmi lesquels la Folle journée de Nantes, le festival de Froville, le festival Mozart, la Chapelle royale de Versailles, le festival Pablo Casals… Elle est membre fondateur et soprano solo de l’Ensemble 101, collectif de théâtre musical contemporain a cappella. En septembre 2017, elle entre en résidence à l’Académie de l’Opéra national de Paris.

À retrouver dans