FR EN

Ivo van Hove
Metteur en scène

© Jan Versweyveld

Né en 1958 à Heist-op-den-Berg (Belgique), Ivo van Hove a commencé sa carrière en 1981 en créant ses propres pièces : Geruchten (Rumeurs) et Ziektekiemen (Germes). De 1990 à 2000, il a dirigé le Zuidelijk Toneel d’Eindhoven, ainsi que le Holland Festival entre 1998 et 2004. Il prend la tête du Toneelgroep d’Amsterdam en 2001. Il y met en scène, entre autres, Angels in America de Tony Kushner, Opening Night et Husbands de John Cassavetes, Rocco et ses frères de Luchino Visconti, Théorème de Pier Paolo Pasolini, Antonioni-project d’après Michelangelo Antonioni, Cris et chuchotements d’Ingmar Bergman, La Voix humaine de Jean Cocteau, La Trilogie de la villégiature de Carlo Goldoni, Les Enfants du Soleil de Maxime Gorki, Mort à Venise d’après Thomas Mann. Ivo van Hove a présenté ses productions au Festival d’Avignon, au Festival d’Édimbourg, à la Biennale de Venise, au Festival de Hollande, au Theater der Welt (Allemagne), aux Wiener Festwochen (Autriche). Il a aussi travaillé à Londres, au Canada, à Séoul, Lisbonne, Paris, Buenos Aires, Porto, New York... Il a monté de nombreux opéras : Lulu et la Tétralogie de Wagner à l’Opéra des Flandres, L’Affaire Makropoulos, Salomé à l’Opéra national d’Amsterdam, Macbeth et Le Journal d’un disparu à l’Opéra national de Lyon, Mazeppa au Komische Oper de Berlin, La Clémence de Titus et Idomeneo à La Monnaie de Bruxelles, la création de Brokeback Mountain de Charles Wuorinen au Teatro Real de Madrid.
En 2010, il crée Le Misanthrope (Der Menschenfeind) de Molière à la Schaubühne de Berlin, spectacle présenté aux Ateliers Berthier de l’OdéonThéâtre de l’Europe en mars 2012. A View from the Bridge (Vu du pont) d’Arthur Miller, monté au Young Vic Theater de Londres en 2014 et repris à Broadway, a reçu le Tony Award et le Olivier Award for Best Production and Best Director. En 2015, Paris accueille Antigone de Sophocle avec Juliette Binoche (Théâtre de la Ville), puis Vu du pont aux Ateliers Berthier.
Avec la troupe de la Comédie-Française, il crée en 2016 Les Damnés, d’après Visconti (Molière du Meilleur Spectacle), dans la Cour d’honneur du Palais des Papes à Avignon. Il crée en novembre 2015 l’ultime projet de David Bowie, Lazarus, et revient en janvier 2016 au Théâtre de Chaillot avec Kings of War, d’après Shakespeare. La même année, il monte The Crucible d’Arthur Miller à Broadway. En 2018, il met en scène Boris Godounov à l’Opéra national de Paris. En 2019, il présente au Théâtre de La Villette une adaptation de The Hidden Force de Louis Couperus, puis met en scène deux pièces d’Euripide, Electre et Oreste, réunies dans une même soirée à la Comédie- Française. 

À retrouver dans