FR EN

Andreas Conrad
Ténor

Artiste de la saison 19/20
© Elena Bauer

Andreas Conrad est un habitué des scènes internationales. Il s’est récemment produit à l’Opéra national de Paris (Monostatos dans La Flûte enchantée mise en scène par Robert Carsen et dirigée par Henrik Nanasi), au Metropolitan Opera de New York, au New National Theatre de Tokyo, au Bayerische Staatsoper de Munich, au Staatsoper de Vienne, au Grand Théâtre de Genève, au Festival de Salzbourg. Il a chanté sous la direction d’illustres chefs d’orchestre et metteurs en scène comme Philippe Jordan, Fabio Luisi, Christian Thielemann, Calixto Bieito, Christof Loy, Vincent Boussard. Il a interprété le rôle de Tcherevine dans la production de De la maison des morts de Patrice Chéreau depuis la création à Vienne en 2007 (entre autres au Metropolitan Opera de New York, à la Scala de Milan et à l’Opéra national de Paris). En juin 2017, il a interprété Mime de Siegfried dans la mise en scène de Götz Friedrich dirigée par Taijiro Iimori au New National Theatre de Tokyo (où il avait chanté le rôle de Mime dans L’Or du Rhin en 2015). Il s’est ensuite produit dans le même rôle (L’Or du Rhin et Siegfried) au Festival de Bayreuth (Franz Castorf / Marek Janowski). Il a chanté le rôle d’Alviano Salvago dans Die Gezeichneten de Schreker à Saint-Gall, les rôles d’Olim et de l’Agent de la loterie de Silbersee de Kurt Weill à Varsovie, Hérode (Salomé) à Opera Australia, Edmund (Lear) au Maggio Musicale Fiorentino, le Chef de la police (Le Nez) au Staatsoper de Hambourg où il a également participé à la création de Benjamin de Peter Ruzicka.

Projets : Lear au Teatro Real de Madrid, Chouïski (Boris Godounov) à l’Opéra national de Paris, Mime à Brisbane.

À retrouver dans