FR EN

André Heyboer
Baryton

Né à Brive-la‑Gaillarde, André Heyboer commence à chanter dans le chœur de la Camerata vocale. Il fait ses premières armes dans des festivals comme La Chaise-Dieu, Sylvanès, Festival de la Vézère. Il suit les master-classes de José Van Dam et participe à ses côtés à plusieurs récitals et il étudie auprès de Gian Koral, Robert Massard, Michelle Wegwart. Il chante régulièrement au Capitole de Toulouse (Wagner de Faust, Roucher d’Andrea Chénier, Alfio de Cavalleria rusticana). Il interprète Germont (La Traviata) et Spendius (Salammbô de Reyer) à l’Opéra de Marseille, Melot (Tristan et Isolde) à l’Opéra de Montpellier, Ruggiero (La Juive) à l’Opéra national d’Amsterdam, Silvano (Un bal masqué) et Camoine (Amica de Mascagni) à Monte-Carlo, le rôle-titre de Macbeth et Enrico Ashton (Lucia di Lammermoor) à Dijon, Valentin (Faust) à Dijon, Reims et Avignon, Alfio (Cavalleria rusticana), Garrido (La Navarraise) et Nilakantha (Lakmé) à Saint-Étienne, le rôle-titre de Rigoletto au Festival de Sédières.
Plus récemment, il chante Zurga (Les Pêcheurs de perles) à l’Opéra Comique, le Vicomte de Fontrailles (Cinq-Mars de Gounod) à l’Opéra Royal de Versailles et au Theater an der Wien, Paolo Albiani (Simon Boccanegra) à l’Opéra de Toulon, Athanael (Thaïs) au Teatro Municipal de São Paulo, le Grand-Prêtre (Samson et Dalila) au Palau de les Arts de Valence, le rôle-titre de Nabucco à l’Opéra‑Théâtre de Saint-Étienne.
Il participe à la création de La Métamorphose de Michael Levinas à l’Opéra de Lille en 2011.
On a pu l’entendre à l’Opéra national de Paris dans Andrea Chénier (Roucher), La Juive (Ruggiero), Manon (Brétigny) et La Fanciulla del West (Sonora). Il s’est produit sous la direction de chefs d’orchestre tels Michel Plasson, Günther Neuhold, Bernhard Kontarsky, Marco Armiliato, Patrick Davin, Friedemann Layer, Christophe Larrieux, Daniel Oren, Paolo Arrivabeni, Daniel Klajner, Alain Guingal, Maurizio Benini, Claude Schnitzler, Dominique Trottein, dans des mises en scène signées par Nicolas Joel, Jean-Claude Auvray, Renée Auphan, Yves Coudray, Arnaud Bernard, Pierre Audi, Stéphane Roche, Charles Roubaud, Georges Lavaudant, Stanislas Norday, Coline Serreau.

Projets :
Paolo Albiani à l’Opéra de Monte-Carlo et au Théâtre des Champs-Élysées.