Amanda Majeski
Soprano

© Fay Fox

Née dans l’Illinois, Amanda Majeski fait ses débuts au Chicago Lyric Opera (la Comtesse des Noces de Figaro, Eva des Maîtres chanteurs de Nuremberg, Vitellia de La Clémence de Titus, Marta de Die Passagierin) après avoir étudié au Ryan Opera Center. Elle se produit pour la première fois au Metropolitan Opera de New York lors de l’ouverture de la saison 2014-2015 dans le rôle de la Comtesse Almaviva sous la direction de James Levine. En Europe, elle est invitée au Festival de Glyndebourne (Les Noces de Figaro, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg), à l’Opéra de Francfort (la Maréchale du Chevalier à la rose, Goose-Girl de Königskinder d’Humperdinck, Vreli de A Village Romeo and Juliet de Delius, le rôle-titre de Rusalka), au Semperoper de Dresde (Alcina, La Clémence de Titus, Les Noces de Figaro, Capriccio), à l’Opéra de Zurich (Marguerite de Faust), au Teatro Real de Madrid (La Clémence de Titus).
Elle chante Donna Elvira de Don Giovanni à Philadelphie, Blanche de Dialogues des carmélites à Pittsburgh, Ottone de Griselda de Vivaldi à Santa Fe. La saison dernière, elle interprète trois héroïnes mozartiennes aux États-Unis : la Comtesse à l’Opéra de Washington, Donna Elvira au Metropolitan Opera et sa première Fiordiligi (Così fan tutte) à Omaha, avant de chanter Cléopâtre de Giulio Cesare au Teatro Colón de Buenos Aires. Amanda Majeski se produit aussi en concert (Sieben frühe Lieder de Berg, Requiem de Mozart, Quatrième Symphonie de Mahler, Magnificat de Bach, extraits du Freischütz de Weber) et en récital (Carnegie Hall).
Cette saison, elle interprète Gutrune du Crépuscule des dieux avec l’Orchestre Philharmonique de Hong Kong dirigé par Jaap van Zweden (enregistrement Naxos Records) et les Quatre derniers Lieder de Strauss à Philadelphie.

Projets :
Fiordiligi au Metropolitan Opera, le Compositeur (Ariane à Naxos) à Santa Fe, Eva (Les Maîtres chanteurs de Nuremberg) au NCPA de Pékin.

Débuts à l’Opéra national de Paris

À retrouver dans